themes/default/item_post.html.twig

Rugby : L’USA Limoges jouera en Nationale 2 la saison prochaine !

Ce dimanche 1er mai 2022, les Limougeauds ont obtenu leur ticket d’accès pour la Nationale 2 au terme d’un match totalement indécis.

  • Par: Johan Detour
  • Date:

Pour obtenir leur ticket d’accès en Nationale 2, les hommes d’Adrien Buononato devaient s’imposer face à la formation de Mauléon. Tenus en échec lors du match de barrage aller (20-6), les joueurs de l’USAL avaient l’obligation de gagner d’au moins 15 points, tout en obtenant le bonus offensif.

Au bout du suspens

Les Limougeauds, supérieurs dans tous les compartiments du jeu, ont globalement dominé la rencontre. Mais l’équipe venue du sud-ouest ne leur a pas vraiment facilité la tâche, profitant de la moindre erreur pour prendre des points. L’USAL ne menait simplement que d'un essai non transformé à la pause (15-10). Mais les rouge et bleu ont toujours gardé le contrôle du match, en pressant haut en défense et en envoyant du jeu dès que possible. Et c’est finalement dans les arrêts de jeux que les Limougeauds ont arraché leur victoire, en s’imposant de 15 points, avec trois essais, deux points non négociables pour accéder à la Nationale 2

Les réactions

« En se qualifiant cinquième, on était dans une position favorable et on savait qu’on avait des chances de monter. Sauf que les joueurs de Maléon nous ont fait beaucoup de mal au match aller. On avait une semaine très délicate, entre nous, avec le besoin de se dire pas mal de choses. C’était une semaine sous tension et c’est une belle libération ! C’est une belle fête et j’espère que cette victoire donnera un beau nouvel élan pour l’USAL dans les années futures » lâche Adrien Buononato, un coach très ému à l’issue de la rencontre.

Lucas Vieira, auteur d’un essai, était lui aussi très fier de son groupe : « C’était un match intense avec plein de rebondissements. On s’attendait à un gros match, on a donné tout ce qu’on pouvait, corps et âmes, pour rattraper notre retard. Pour nous, pour nos coaches, pour les supporters et tous ceux qui sont derrière nous, on se devait de se racheter. Et je pense qu’on a réussi ! » Le talonneur remercie les quelque 4 000 personnes venues encourager l’USAL ce dimanche au stade de Beaublanc : « Il y avait beaucoup de monde. Et je pense que le public à été le facteur X, il a pleinement joué son rôle de 16e homme. A la fin, le terrain était dur, on avait chaud et c’est vraiment le public qui a réussi à nous pousser dans nos retranchements pour aller chercher la victoire ».

Désormais, ce sont des vacances bien méritées pour tout un staff qui arrivent ; avant de reprendre les entraînements pour aborder au mieux le championnat de Nationale 2.