themes/default/item_post.html.twig

Handball : « On a voulu partir sur de bonnes bases »

Sport

L’annonce est tombée le vendredi 2 juillet : le Limoges Handball se dote désormais, à partir de la saison 2021/2022, d’un Centre de Formations labellisé par la Ligue Nationale de Handball. Mais qu’est-ce que cela va impliquer pour le club ? Entretien avec Nenad Stanic, Directeur Technique du LH et Directeur du Centre de Formations.

  • Par: Hugo Kucharski
  • Date:
Cette labellisation, qu’est-ce que ça va impliquer pour le club ?

Déjà, c’était la phase importante sur notre projet de développement. Tous les clubs de Lidl Starligue ont déjà un Centre de Formations. Nous, on a pris le temps de le construire, on a voulu partir sur une bonne base. Ça va présenter pour nous une grande importance, surtout sur la formation des jeunes, car Limoges est un club récent en Lidl Starligue. Il n’a jamais eu un grand succès sur la formation. Je pense que cette étape elle va nous aider à améliorer la formation, et aussi être attractifs pour les jeunes joueurs qui veulent devenir professionnels.

Justement, ces jeunes joueurs, ils vont pouvoir arriver au LH. Ça va toucher quelle population ? Les départements alentours, la région ?

En fait, ce Centre de Formations va englober les jeunes joueurs de 18 à 22 ans. Ça, c’est l’étape après le Pôle Sport Etudes. Il est ouvert à toute la France. Mais nous, particulièrement, on aimerait bien sensibiliser les joueurs qui sont dans la Région Nouvelle-Aquitaine. Y’a un grand pôle Sport Etudes à Bordeaux, et y’avait pas de club de Lidl Starligue. Y’avait toujours beaucoup de bons joueurs formés là-bas, et qui partaient ensuite dans différents centres de formation comme Nantes, Chambéry ou Montpellier, parce qu’il n’y avait pas de Centre de Formations dans la région. Nous, on aimerait bien attirer l’attention de ces jeunes joueurs, et leur proposer la continuité de leur formation. Surtout qu’on sait que les joueurs proches de leur foyer ont plus de chances de réussir.

Il y a déjà des jeunes joueurs au club. Ces derniers vont rejoindre le centre de formation pour la première année ?

On a actuellement, la première année, il y a un seul joueur qui va signer un contrat du Centre de Formations. L’an prochain il y en aura un deuxième. Parce qu’on sait qu’ils auront le niveau. Ce qui est intéressant, c’est de proposer aux joueurs, selon leur potentiel, de pouvoir jouer au niveau au-dessus. On estime qu’ils ont les capacités, avec un travail régulier et un suivi, ils pourront continuer à progresser. Jusqu’à présent, la problématique c’était qu’on avait des joueurs à potentiel, notamment un parti l’an dernier à Nantes, ou un autre qui va partir cette année à Ivry, parce qu’on avait pas de Centre de Formations labellisé.

A terme, les objectifs c’est quoi ?

Avec la création de ce centre, l’objectif principal c’est d’assurer le renouvellement d’une part de l’équipe professionnelle. Jusqu’à présent, c’était pas notre point fort, mais avec ça, on va avoir la possibilité d’alimenter l’équipe avec 1 ou 2 joueurs tous les 2-3 ans s’il arrive à signer un contrat pro.

Combien de joueurs pourront intégrer le centre d’ici 5 ans ?

Le Centre de Formations, par rapport au cahier des charges, autorise entre 5 et 12 joueurs, avec le statut lié à une convention. On va démarrer avec 5, notre objectif c’est d’augmenter chaque année de 3 places supplémentaires pour aller jusqu’à 12. Et après, on verra au fur et à mesure comment ça va se faire, combien de joueurs vont sortir du centre. On peut en rentrer maximum 12, mais on ne sait pas combien vont signer pro, que ce soit chez nous ou ailleurs. Tous les joueurs ne vont pas signer forcément chez nous, mais ils iront peut-être faire monter des clubs de 2e division, de Nationale 1, etc…

Ces joueurs qui intègrent le Centre de Formations auront quand même la possibilité de jouer quelques minutes avec les pros la saison prochaine ?

Oui, bien sûr. Ils vont être qualifiés pour pouvoir éventuellement jouer avec l’équipe première. Pour la plupart, on va pas se le cacher, ça va être compliqué, parce qu’ils ont 18 ans, ils ne sont pas encore physiquement prêts pour jouer à ce niveau-là. Mais on ne sait jamais ! La saison est longue, il peut y avoir des blessés, et ils vont continuer à progresser. Peut-être qu’au fur et à mesure, ils feront des petites piges de 5 minutes par ci par là.

Il y en a un qu’on a déjà vu faire quelques piges justement cette saison, c’est Nathan Paquiom. Il va rejoindre, donc, le centre de formation ?

Exactement. Nathan est un joueur qui est chez nous depuis 3-4 ans, il va signer la convention parce qu’il mérite par rapport à son niveau. En terme d’âge, il est plutôt sur la fin de cycle pour rejoindre le centre. Il est prêt, et je pense qu’il aura peut-être plus de temps de jeu l’année prochaine avec les pros.