themes/default/item_post.html.twig

Handball : Limoges s’incline mais n’a pas à rougir face à Nantes

Le Limoges handball (LH) recevait Nantes ce vendredi 6 mai 2002 à Beaublanc. Après un match disputé, les Limougeauds se sont lourdement inclinés (23-31). Mais le score ne reflète pas le match.

  • Par: Johan Detour
  • Date:

Tout commence pourtant bien puisque ce sont les Limougeauds qui ouvrent le score, ils vont même avoir deux buts d’avance grâce à une réalisation de Igor Zabic (2-0, 3’). Mais les Nantais rentrent rapidement dans leur match, en défendant très haut et en ne laissant que peu d'espace. En effet, Limoges a du mal à développer son jeu, concédant aussi plusieurs pertes de balles assez bêtes. Des poteaux de chaque côté mais les deux équipes se tiennent (7-7, 18’). Les Nantais sont néanmoins plus réalistes et profitent des largesses défensives de leurs hôtes pour passer devant. Ruben Marchan Criado creuse l’écart en contre-attaque (7-11, 24’). Les deuxièmes du championnat s’imposent physiquement et techniquement, tandis que les joueurs du tandem Rastko Stefanovic / Jonathan Roby peinent à trouver la faille. A la pause, trois buts d’avance pour Nantes, mais rien ne semble jouer.

Soutenus par le public de Beaublanc, les joueurs du LH tiennent tête aux Nantais pendant la seconde période. Mais ils ne parviennent pas à recoller au score, avec un impressionnant Emil Nielsen dans les cages (18 arrêts, 47%). Jure Dolenec, bien en dessous de son niveau en première mi-temps, finit par se réveiller : Limoges est encore dans le coup. A 10 minutes de la fin, Dragan Gajic marque en contre et redonne espoir à tout un stade (21-24, 51). Les Limougeauds ne sont plus qu'à trois petites longueurs de la quatrième meilleure défense de Liqui Moly Starligue... Mais Nantes fait parler sa puissance physique et finit par s’imposer, assez logiquement. Score final 23-31, une lourde défaite qui ne reflète pas la bonne partie du LH.

« On aurait pu faire mieux. Mais il y a du progrès par rapport à nos derniers matches. Je crois qu’on est sur le bon chemin. Il y a encore des matches difficiles, on le sait, mais on progresse et on peut en gagner certains » croit Jure Dolenec .

Le maintien n’est pas encore assuré pour Limoges qui se déplacera à Montpellier le 22 mai prochain.