themes/default/item_post.html.twig

Basket : Le Limoges CSP s'incline sur le fil face à la JL Bourg (54-59)

Sport

Le Limoges CSP avait rendez-vous, ce mercredi 6 octobre 2021, pour sa première à domicile de la saison au Palais des Sports de Beaublanc contre Bourg-en-Bresse. Après une défaite face à Nanterre, les limougeauds avaient à cœur de se relancer.

  • Par: Hugo Kucharski
  • Date:

Dans un Palais des Sports de Beaublanc plein à craquer, le Limoges CSP accueillait ce mercredi 6 octobre Bourg-en-Bresse, pour la première rencontre à domicile de la saison régulière de Betclic Elite.

Dès l’entame du match, le CSP a voulu dicter son rythme, avec 4 points marqués très vite par Grismay Paumier. Bourg-en-Bresse, de son côté, a été globalement imprécis dans les premières minutes. Après 5 minutes de jeu, le CSP menait 9-7 dans le premier quart-temps. Comme à son habitude, le coach du CSP est très démonstratif sur le banc, n’hésitant pas à bruyamment réprimander ses joueurs, toujours avec de grands gestes. Finalement, à la fin du premier quart-temps, le CSP et Bourg-en-Bresse étaient au coude à coude, 15-15.

Après 5 minutes de jeu dans le 2e quart-temps, Bourg-en-Bresse menait 21-19, alors qu’un premier temps mort a été demandé par Cancellieri. Grâce à un shoot à 3 points de Vene, le CSP a repris l’avantage, 22-21. Suite à la prise d’avantage limougeaude, 24-23, un temps mort a été demandé par le coach de la JL Bourg, un peu moins de 2 minutes avant la mi-temps. A 8 secondes du terme de ce 2e quart-temps, le CSP a demandé un nouveau temps mort. Score à la pause : 29-24.

Un 3e quart-temps inégal

Dès le début du 3e quart-temps, Limoges a frappé fort avec un shoot à 3 points, leur permettant de prendre l'avantage, 32-29. Cependant, Rasheed Sulaimon, sur une interception, a redonné l'avantage à la JL Bourg. Par la suite en manque de précision, le CSP a manqué quelques occasions. Mené 39-32 à 4 minutes de la fin du quart-temps, Cancellieri a demandé un nouveau temps mort pour remotiver les troupes. Mais face à une équipe de Bourg bien en place et avec un Rasheed Sulaimon en feu, le CSP n'a rien pu faire pour éviter d'être mené au tableau d'affichage après le 3e quart-temps (34-45). 

Le 4e et dernier quart-temps a montré beaucoup d'intensité d'entrée, avec des limougeauds se projetant beaucoup plus rapidement dans le camp adverse. Le coach limougeaud, encore une fois très remuant et bruyant le long du terrain, a continué à haranguer ses joueurs, qui ont repris espoir suite aux lancers francs de Paumier en début de période (36-45). 

Poussés par un Palais des Sports de Beaublanc plein et bruyant pour l'occasion, les joueurs du CSP ont tout donné pour aller chercher les derniers points manquants pour recoller. A 5 minutes du terme de la rencontre, Limoges était toujours derrière à 12 points d'écart, Massinburg ayant manqué 2 lancers francs, juste avant le nouveau temps mort demandé par le coach limougeaud. 

Les limougeauds réussissent à se relancer, et surtout à réchauffer Beaublanc, suite à une bonne phase de jeu qui les aura vus revenir à 4 petits points de la JL Bourg en l'espace d'une minute. Le temps mort est alors demandé par le coach adverse. 

A 2 minutes du terme de la rencontre, le CSP était revenu à 51-54... Avant d'égaliser grâce à Nicolas Lang. La dernière minute aura vu une pret de balle permettre à Bourg-en-Bresse de gagner le temps nécessaire pour s'imposer grâce à un shoot à 3 points de Sulaimon, et à ses 2 lancers francs en fin de match.