Le Lokomotiv Kuban refroidit le CSP

21 novembre 2019 Limoges CSP Partenaires Sport


Le Limoges s’est incliné logiquement 77/92 lors de la 8ème journée de l’EuroCup au Palais des Sports de Beaublanc. Une sixième défaite en Coupe d’Europe pour les joueurs d’Alfred Julbe.

Dès le début de la rencontre, Beaublanc sent rapidement que la soirée s’annonce compliquée. Très compliquée. Privé de Sanford, Gyniard et Christon, Limoges est vite dépassé : mené 9/26 après 8 minutes de jeu dans le premier 1/4 temps. Défense quasi inexistante, attaques hasardeuses, le CSP est mené dans tous les secteurs de jeu. Les coéquipiers de Jerry Boutsiele sont dépassés, la seule éclaircie dans cette première mi-temps étant la prestation d’Anthony Brown, auteur de quelques actions individuelles de grande classe une nouvelle fois sur le parquet. Limoges doit compenser avec les absences, et Julbe lance Diagne et Mbala sur le terrain. Malheureusement, malgré une volonté de bien faire, les carences techniques sont criantes face à des russes impitoyables. Kuban mène à la pause 32/53 face au CSP.

Limoges revient des vestiaires avec de meilleures intentions. Le capitaine Conklin sonne un brin de révolte. Un feu de paille qui s’éteint très rapidement. Kuban est fort, trop fort pour cette équipe limougeaude. Que ce soit sur les shoots extérieurs avec O’Bryant, à la mène avec Cummings ou dans la peinture avec Williams, le Lokomotiv marche sur le CSP. Malgré un troisième 1/4 temps intéressant dans cette sombre soirée, Limoges s’incline très logiquement face à des russes qui se relancent dans la course à la qualification pour le TOP 16 après les défaites de Tofas et de Vilnius. Mathématiquement, le CSP n’est pas éliminé … mais c’est tout comme. Focus maintenant sur la JeepElite, avec une rencontre périlleuse face à Orléans, adversaire direct dans la lutte pour le maintien.


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée;Les champs obligatoires sont marqués par une étoile