Le CSP se replace

27 janvier 2020 Limoges CSP Partenaires Sport


Après une belle victoire du côté d’Orléans, le Limoges CSP a enchaîné au Palais des Sports de Beaublanc samedi soir en s’imposant logiquement 88/75 devant l’équipe de Boulazac.

Si une rencontre de basket durait trente minutes, la copie des joueurs de Medhy Mary aurait été quasi parfaite. Les limougeauds démarrent parfaitement la partie, grâce notamment au meneur américain Christon qui aura fait une nouvelle fois beaucoup de dégâts dans la défense adverse. Limoges domine également dans la peinture, par le biais d’un Boutsiele retrouvé depuis l’arrivée de Mary sur le banc local. Le CSP appuie la où ça fait mal, Hassell est rapidement pénalisé par les fautes et c’est Patrick Miller qui tient à bout de bras l’équipe de Boulazac. Le ballon circule bien entre les mains limougeaudes, et la défense du CSP est bien en place. Boulazac ne trouve pas la solution et pointe à 13 longueurs de Limoges à la pause (48/35).

Le retour des vestiaires est à l’image de la première période : Boulazac n’y arrive pas, perdant de nombreux ballons trop facilement. Côté CSP, la confiance est retrouvée, la preuve sur ces 4 triples consécutifs tentés et réussis par un Nicolas Lang « on fire » sur le parquet de Beaublanc. Tout va bien pour le CSP, les rotations sont bonnes, l’envie et l’agressivité défensive également : les minutes tombent et l’écart grandit entre les deux formations. Après trois 1/4 temps, les coéquipiers de Marcus Gyniard ont 28 points d’avance. C’est alors que le quatrième acte démarre. Le CSP se relâche et l’avance des locaux fond comme neige au soleil. Un coup de moins bien heureusement non préjudiciable pour Limoges qui valide sa quatrième victoire en cinq journées de JeepElite (88/75).


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée;Les champs obligatoires sont marqués par une étoile