Des regrets pour le CSP face à Bourg

27 novembre 2019 Limoges CSP Partenaires Sport


Malgré une très bonne première mi-temps, le Limoges CSP s’est incliné 80/83 face à Bourg-en-Bresse à Beaublanc lors d’une rencontre avancée de la 17ème journée du championnat JeepElite de basket.

Le CSP peut avoir des regrets. Bourg ouvre le score, mais Limoges réagit rapidement et entame ce match avec les bonnes armes. Intensité, agressivité défensive, les coéquipiers de Brian Conklin rentre bien dans cette partie et Bourg est pris à la gorge. Côté locaux, Anthony Brown montre une nouvelle fois toute l’étendue de son talent, bien épaulé par un capitaine Conklin précieux à l’intérieur. Seul point noir au tableau, l’adresse extérieure limougeaude : Lang et Invernizzi trouvent des positions, mais le ballon fuit le cercle. Alfred Julbe commence ses rotations, et l’entrée d’Atoumane Diagne fait énormément de bien au CSP. Le pivot prêté par Barcelone prend des rebonds, trouve le cercle, et son activité met à mal le secteur intérieur visiteur. Les joueurs de Bourg sont maladroits, en partie à cause de la bonne défense de Limoges, qui compte plus de 10 points d’avance à deux minutes de la fin de la première mi-temps. Tout semble allait pour le mieux pour le CSP, le ballon circule, et Limoges mène logiquement. Mais sans réelle explication, les locaux réalise une dernière minute catastrophique, qui permet à Bourg de revenir à cinq petites encablures à la pause ( 42/37 ).

Le retour des vestiaires est encourageant pour le CSP. Crusol trouve le cercle à longue distance, imité par Invernizzi. Mais comme en fin de première période, le rythme limougeaud baisse, la défense se relâche, les tirs sont forcés : Bourg en profite et place une accélération fatale. Limoges laisse des rebonds et Bourg retrouve son jeu. Les visiteurs repassent devant en milieu de troisième 1/4 temps. Le CSP à la tête à l’envers, perdant de 11 points le troisième acte ( 17/28 ). Limoges n’abdique pas, tentant un ultime baroud d’honneur à quelques minutes de la fin de la partie. Mais Bourg à les épaules solides et la tête froide pour convertir les lancers francs qui permettent aux bressans de repartir avec une belle victoire 80/83 de Beaublanc, ce qui n’était pas arrivé depuis 2004.


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée;Les champs obligatoires sont marqués par une étoile