Alfred Julbe est le nouvel entraîneur du Limoges CSP

12 juin 2019 Limoges CSP Sport


Dans un communiqué de presse le Limoges CSP annonce que le club poursuit sa reconstruction avec l’arrivée d’un nouvel entraîneur : Alfred Julbe. L’expérimenté entraîneur espagnol s’est engagé pour deux saisons avec le Limoges CSP.

Depuis quelques jours les choses s’accélèrent pour préparer la prochaine saison.

Le Limoges CSP poursuit la construction de la prochaine saison. Après l’annonce (fin mai 2019) du conseil de surveillance présidé par Céline Forte et du nouveau directoire, puis la nomination de Crawford Palmer au poste de directeur sportif, le CSP a choisi son nouvel entraîneur pour les deux prochaines saisons. L’Espagnol Alfred Julbe, 58 ans, dirigera l’effectif limougeaud. « Quand on ml’a proposé ce poste, je n’ai eu aucune hésitation et aucun doute. C’est une véritable opportunité pour entrainer au très haut niveau. Limoges a une histoire. Ici on ne vient pas seulement voir le match le samedi . La ville, la région vivent au rythme du basket, au rythme de ce club ».

« Un club que le coach connait bien »

Un club que le coach connait particulièrement bien. En 1988, alors à la tête de Badalone, il avait dû s’incliner face aux Limougeauds en finale de la Coupe des Coupes. « Cela fait parti de la collection des souvenirs. Mais ce qui est important dans cette nouvelle aventure avec Limoges, c’est de retrouver ici parmi les dirigeants des personnes comme Richard Dacoury et Stéphane Ostrowski qui étaient joueurs de Limoges lors de cette finale. Ce sont de vrais hommes de basket ».

« De bonnes relations avec Palmer Crawford' »

L’entraîneur retrouve aussi Crawford Palmer, nouveau directeur sportif du Limoges CSP, depuis quelques semaines, et ancien joueur sous la direction de Julbe à Badalone et Caceres. « Dans une carrière d’entraîneur, il y a des joueurs  avec qui les relations vont au-delà du sport. Quand il était dans mon équipe, j’ai tout de suite compris que Crawford était quelqu’un qui avait la faculté de partager, de former une équipe et de faire en sorte que les gens travaillent ensemble ».

« Des idées pour replacer le CSP en haut de l’affiche »

Pour replacer le CSP en haut de l’affiche, le coach, déjà à Limoges a déjà quelques idées. « A Badalone j’avais surtout un jeu basé sur la vitesse. Mais aujourd’hui, la priorité c’est d’avoir un collectif avec une grosse solidité défensive. J’ai déjà étudié le Championnat de France. Comme en Liga espagnole, les meilleures équipes ont cette solidité. Cela demande beaucoup de travail et un collectif très solide. Plus que le talent individuel ce que nous recherchons ce sont des joueurs capables de s’intégrer dans un collectif. Il faut des joueurs qui travaillent avec les autres ».


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée;Les champs obligatoires sont marqués par une étoile