Les surveillants de la prison d’Uzerche dénoncent le manque de moyens humains

19 septembre 2017 Les brèves


Lundi 18 septembre, une vingtaine de personnes du centre pénitentiaire d’Uzerche, a manifesté pour dénoncer le manque de moyens humains.

Depuis de nombreux mois, le syndicat demandent un apport de personnel car la situation est de plus en plus tendue.

Cela se traduit par des violences envers les surveillants mais aussi entre le détenus.

A l’appel de l’Ufap-Unsa les surveillants se sont, dans un premier temps, réunis devant l’établissement avant de distribuer des tracts dans le centre-ville d’Uzerche. Les causes de la grogne sont le manque d’effectif qui entrainent beaucoup d’arrêt maladies mais aussi de l’insécurité avec des violences commises contre les surveillants et entre les détenus.

Pour le syndicat « Un agent pour 150 détenus, c’est impossible ».


, ,

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée;Les champs obligatoires sont marqués par une étoile