Grève surprise des agents d’Enedis

15 février 2017 Les brèves


Hier les salariés d‘Enedis ont décidé de cesser le travail et d’immobiliser leurs camions.

Les derniers événements climatiques ont eu raison de la détermination des agents, la quasi totalité des quelques 50 agents du site de la Valoine n’ont pas embauché hier matin. Cette grève surprise a été motivée par des conditions de travail jugées de plus en plus difficiles et par un manque de moyens. Les personnels ont symboliquement immobilisé les véhicules de dépannage. Jusqu’en soirée des discutions se sont poursuivies avec la direction.

Selon les syndicats les agents appelés en renfort en Normandie se sont rendus compte que leur prime exceptionnelle avait été amputée, passant de 5 à 3 jours. Il manquerait une quinzaine de postes sur le département de la Haute-Vienne.


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée;Les champs obligatoires sont marqués par une étoile