C’est toujours l’inquiétude pour les salariés de Madrange

23 février 2017 Les brèves


Même si les tractations ne sont pas sur le devant de la scène les syndicats de William Saurin étaient reçus hier à Bercy.

L’ordre du jour était la vente par pôle des entreprises de la maison mère dont Madrange fait partie. Parmi les repreneurs potentiels les syndicats avanceraient les noms de Bigard, Fleury Michon ou Daucy.

Depuis la mort de Monique Piffaut propriétaire et actionnaire du groupe Turenne Lafayette et la découverte de comptes truqués c’est l’inquiétude pour les salariés de Madrange car ils n’ont aucune certitude sur leur avenir.


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée;Les champs obligatoires sont marqués par une étoile