Vol, recel en bande organisée, association de malfaiteurs et blanchiment d’argent

2 février 2019 A la une


Vendredi 1er février 2019, le vice-procureur de la République de Limoges a tenu une conférence de presse concernant les suites de l’affaire de trafic de voitures volées à partir du Limousin, en lien avec d’autres Régions française. Une vaste opération a été menée, le mardi 29 janvier 2019, dans 5 régions : Limousin, Bretagne, Centre-Val-de-Loire, région Parisienne et Occitanie. 

L’enquête avait débuté en octobre 2017. Les gendarmes, avait alors fait le lien, entre différents vols de voitures (pas des voitures de luxe mais d’une certaine valeur marchande) commis en Limousin. Une quinzaine de faits avaient été recensés. Les investigations avaient menées à l’ouverture d’une information judiciaire le 14 mars 2018. Ce travail de fond et de recoupements avait abouti à une vaste opération d’interpellations le mardi 29 janvier 2019, dans 5 régions de France.

Ce dossier, de recels en bande organisée, vol en bande organisé, association de malfaiteurs, de blanchiment d’argent résulte d’une enquête de la section de recherche de la gendarmerie de Limoges qui aura mobilisé, au plus fort, près de 200 militaires.

« 17 interpellations, 15 garde à vue »

Le mardi 29 janvier 2019, lors de la veste opération menée dans 5 régions de France (Limousin, Bretagne, Centre-Val-de-Loire, région Parisienne et Occitanie), 17 personnes ont été interpellées, dont 9 en Limouisn. 17 personnes ont été entendues dont 2 en qualité de témoin assisté. Les perquisitions sur les différents sites ont permis la découverte et la saisie de nombreuses pièces à conviction et avoirs criminels.

Sur les 17 personnes interpellées : 2 ont été entendues sous le statut de témoin et 15 ont été placées en garde à vue. A l’issue des gardes à vue : 8 personnes ont été déférées devant le magistrat instructeur et mises en examen. 2 d’entre elles font l’objet d’un contrôle judiciaire et les 6 autres ont été placées en détention provisoire.

Interview de Bruno Robinet, le vice-procureur de la République de Limoges :


, , , , ,

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée;Les champs obligatoires sont marqués par une étoile