Une caméra de surveillance détruite par arme à feu à Beaubreuil

11 septembre 2020 A la une


Suite aux deux opérations anti-drogue de mardi 8 et mercredi 9 septembre 2020, dans le quartier sensible de Beaubreuil, une caméra de vidéo surveillance, située au 59 avenue de Beaubreuil, a été détruite par arme à feu dans la nuit de jeudi à vendredi. Il s’agit vraisemblablement de représailles. Une enquête judiciaire a été ouverte.

Le jeudi 10 septembre 2020, aux alentours de 22h10, le « Centre de supervision urbain » qui gère les caméras de vidéo surveillance a informé le commissariat de police de Limoges qu’une caméra installé au 59 avenue de Beaubreuil ne fonctionnait plus subitement plus.

Rapidement un important dispositif policier s’est déployé sur les lieux. Les policiers n’ont pu que constater que la caméra située sur un lampadaire (à 6 mètres de hauteur) présentait des impacts de balles. Le numéro d’appel Police Secours 17, n’avait pas reçu d’appel pour des détonations dans le secteur. La police technique s’est rendue sur les lieux pour effectuer des relevés.

Ces faits interviennent après deux opérations anti-drogue dans ce quartier sensible, ou il y a eu de multiples interpellations et saisies de produits stupéfiants. Il pourrait s’agir de représailles. Une enquête judiciaire a été ouverte.


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée;Les champs obligatoires sont marqués par une étoile