Un point sur les EHPAD de Haute-Vienne

21 avril 2020 A la une


Dans l’hypothèse de la survenue d’un ou plusieurs cas de Covid-1, les EHPAD organisent des solutions d’isolement allant jusqu’a l’identification d’une zone dédiée à la prise en charge des résidents symptomatiques et/ou confirmés. Face au risque de contamination l’isolement des personnes atteintes (dans un secteur dédié) est indispensable. 

A ce jour, 4 établissements ont été concernés en Haute-Vienne par des opérations de dépistage massif. Il s’agit des EHPAD « André Virondeau » à Nantiat, « Les 5 Sens » à Landouge dépendant de la Mutualité Limousine, « Le Mas Rome » dépendant du CCAS de Limoges et de l’EHPAD de Magnac-Laval au sein de l’Hôpital Intercommunal du Haut-Limousin (HIHL).

Pour l’EHPAD de Landouge

Le vendredi 3 avril 2020, le premier cas de résident présentant des symptômes a été signalé à l’EHPAD de Landouge. Dans cet établissement sensible du fait de la nature des prises en charges (100 % des résidents sont atteints de maladies d’Alzheimer et apparentées), l’ARS a décidé de faire appel à la cellule de dépistage du CHU pour soumettre deux des cinq unités (une unité = 16 résidents) de l’établissement aux tests : 17 sur 32 se sont avérés positifs au Covid-19. Depuis cette date, les équipes ont tout mis en place pour gérer la situation, de la manière suivante :

Les résidents

L’ensemble des résidents a été dépisté, soit 80 résidents au total, dont 18 ont été testés positifs entre le 5 et le 10 avril dernier. Un suivi médical étroit se fait avec le médecin coordonnateur, l’équipe et la plateforme d’appui du CHU afin de définir les prises en charge les plus adaptées. Les familles sont bien sûr régulièrement informées de la situation.

Les salariés

Le dépistage des 64 salariés s’est déroulé sur la même période. Au final, 10 d’entre eux ont été testés positifs ; 2 d’entre eux ont repris normalement leur poste le 16 avril 2020. Des volontaires du Centre de l’Obésité (3 aides-soignantes et 2 infirmières) ont rejoint l’équipe de l’EHPAD de Landouge pour leur prêter main forte, ainsi que du personnel de la Clinique Chénieux. (3 personnes). Des recrutements de CDD ont également été réalisés pour pallier les absences. Tout nouveau salarié est préalablement testé.

Une salle d’accueil sanitarisée (SAS) de filtrage (sous forme de tente extérieure) a été installée à l’extérieur de l’EHPAD par l’UNASS (Union nationale des associations de secouristes et sauveteurs). Les bénévoles de cette association s’occupent de ce SAS et appliquent un protocole d’entrée (mesure température, désinfection, …) et de sortie pour toutes les personnes qui pénètrent dans l’établissement.

La Cellule d’Urgence Médico-Psychologique (CUMP) du CH Esquirol est intervenue mercredi 15 avril 2020 afin de soutenir les équipes sur site et reste disponible pour les demandes individuelles.


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée;Les champs obligatoires sont marqués par une étoile