Un individu alcoolisé dégrade une quarantaine de voitures

29 avril 2019 A la une


Pendant près de quatre heures, sous l’emprise de l’alcool, un individu de 23 ans a choisi dans la soirée de vendredi de dégrader une quarantaine de véhicules en stationnement. Le mis en cause a été rapidement retrouvé par les policiers. Un long travail pour recueillir les plaintes débutent maintenant pour les enquêteurs du commissariat de police de Limoges.

Les policiers ont été requis, le vendredi 26 avril 2019, à 22h15, par une personne qui venait de constater la dégradation de son véhicule. La victime précisait que l’auteur avait perçé deux pneus de son véhicule, stationné rue des Ursulines, avant de partir en direction de la rue des Petites Pousses. Une nouvelle victime s’est faite connaitre, expliquant avoir vu un homme percer les pneus de deux véhicules (dont le sien), rue des Grandes Pousses et continuer son chemin en direction de la rue Charles Michel. Une description précise l’auteur a été transmise aux policiers.

« Le mis en cause rapidement interpellé »

L’individu a été rapidement retrouvé (à 22h35). Défavorablement connu des services de police, il a été placé en garde à vue et entendu à l’issue de son passage en cellule de dégrisement. Les policiers ont constaté la dégradation d’une quarantaine de véhicules, dans un large secteur partant de la place du Présidial, passant par les rues Othon Peconnet, rue des Arènes, rue des Tanneries, rue des Charseix… jusqu’au Port du Naveix. Le périple de l’auteur aura duré près de 4h.

« Une vingtaine de plaintes enregistrées »

A ce jour, une vingtaine de propriétaires ont déposé plainte. La garde à vue du mis en cause a été levée, le temps pour les enquêteurs de recevoir l’ensemble des plaintes. Les victimes sont invitées à déposer plainte par le biais de la Pré-plainte en ligne sur le site : pré-plainte-en-ligne.gouv.fr. Un rendez-vous leur sera donné pour la signature de la plainte, ou se rendre au commissariat de police.


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée;Les champs obligatoires sont marqués par une étoile