Un commerce cambriolé à St Junien, les auteurs interpellés à Vierzon

19 décembre 2018 A la une


Un simple contrôle routier (à Vierzon), a permis aux gendarmes d’interpeller deux individus qui avaient commis un vol (quelques heures plus tôt) dans un commerce de St Junien. Les 2 auteurs avaient volés pour une préjudice de 17 000€ de chaussures de sport. Déjà connu de la justice ils ont été condamnés à 12 mois de prison et écroué aussitôt à la maison d’arrêt de Bourges.

Le 15 décembre 2018, aux alentours de 6h, les gendarmes de Vierzon qui procédaient à des contrôle de flux, au niveau de la barrière de péage, de l’autoroute A20, ont identifiés deux personnes, à bord d’un véhicule, faisant chacun l’objet d’une fiche de recherche (délivrée par une autorité judiciaire) pour des faits délictueux divers. Le conducteur du véhicule ne possédait pas de permis de conduire et la voiture n’était pas assurée.

« Un préjudice estimé à 17 000€ »

La fouille du véhicule, opérée par les gendarmes de Vierzon, a permis de découvrir 10 sacs poubelles contenant des chaussures neuves et des sacs neufs de différentes marques. Suite à ces découvertes « insolites », les investigations, menées en urgence, par les enquêteurs ont permis d’établir que ces marchandises provenaient d’un cambriolage commis, quelques heures auparavant, dans un commerce de St Junien. Le propriétaire du commerce cambriolé a reconnu formellement sa marchandise. Le préjudice est estimé à 17 000€.

Déjà connus de la justice pour d’autres faits, les deux mis en cause sont passés devant le tribunal correctionnel de Bourges ou ils ont eu à répondre des chefs d’accusation de recel de biens provenant d’un vol aggravé par deux circonstances (effraction et réunion), conduite d’un véhicule sans permis de conduire et défaut d’assurance.

« 12 mois de prison ferme pour les auteurs »

Le 18 décembre 2018, le tribunal correctionnel de Bourges a condamné les 2 prévenus à 12 mois d’emprisonnement ferme (avec mandat de dépôt) et confiscation du véhicule. A l’issue de l’audience, ils ont été conduits à la maison d’arrêt de Bourges. Les marchandises découvertes et saisies seront, prochainement, restituées à la victime , propriétaire du commerce à Saint-Julien.

(Crédit photo : Gendarmerie Nationale)


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée;Les champs obligatoires sont marqués par une étoile