Un chauffeur récidiviste interpellé sur la RN21

7 mars 2019 A la une


Une  patrouille de gendarmerie de Saint-Laurent sur Gorre qui effectuait des contrôles de flux a remarqué le comportement suspect d’un conducteur. les gendarmes ont eu du nez car le conducteur cumulait les infractions et délits. Il a été interpellé, placé en garde à vue et écroué à la maison d’arrêt de Limoges dans l’attente de sa comparution immédiate.

Le mardi 5 mars 2019, une patrouille de gendarmerie qui effectuait un contrôle de flux et mobilités, dans le cadre de la lutte contre toutes les formes de délinquance et d’insécurité sur la RN21, a aperçu (aux alentours de midi), sur la commune de Châlus, le comportement suspect d’un conducteur qui a attiré l’attention des militaires qui ont donc décidés de procéder a son contrôle.

Prétextant avoir oublié ses pièces d’identité, le conducteur a décliné, dans un premier temps, une identité, qui, après vérifications s’avérera fausse … et pour cause : sa véritable identité montrera qu’il était en récidive légale de conduite d’un véhicule sans permis de conduire et qu’il fait l’objet d’une fiche de recherche par une autorité judiciaire. Soumis au dépistage de stupéfiants, le test s’est avéré positif. Il s’est trouvé en état de récidive légale également pour cette autre infraction.

Les infractions suivantes ont été relevées :

1 : Récidive de conduite d’un véhicule sans permis de conduire

2 : Récidive de conduite d’un véhicule en ayant fait usage de substances ou plantes classées comme stupéfiants.

3 : Circulation avec un véhicule terrestre sans assurance

4 : Prise du nom d’un tiers pouvant déterminer l’enregistrement d’une condamnation judiciaire ou d’une décision administrative.

5 : Maintien en circulation de voiture particulière sans contrôle technique périodique

Agé de 38 ans et demeurant dans le département du Lot et Garonne, le mis en cause a été interpellé et placé en garde à vue. A l’issue de sa présentation au Parquet de Limoges, puis au Juge des libertés et de la détention, il a été incarcéré à la maison d’arrêt de Limoges en attente de sa comparution immédiate.


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée;Les champs obligatoires sont marqués par une étoile