Trahi par la forte odeur de sa plantation de cannabis

5 février 2019 A la une


Lundi 4 février 2019, des policiers en patrouille, rue du Docteur Roux à Limoges, ont senti une forte odeur de cannabis. Dans un appartement ils ont découverts tout le nécessaire pour la culture de cannabis. Le mis en cause a reconnu les faits et passera prochainement devant la justice dans le cadre d’un « plaider-coupable ». L’odeur était vraiment très forte dans le hall de l’immeuble.

Lundi 4 février 2019 , une patrouille de BAC (Brigade Anti Criminalité) qui se rendait rue du Docteur Roux à Limoges, pour une vérification de domicile, ont senti une forte odeur de cannabis, lorsqu’ils sont entrés dans le hall de l’immeuble. En vérifiant, porte par porte, c’est sur le palier du numéro 1, qu’ils ont constaté que l’odeur était la plus forte. Le résidant n’a pas pu nier les faits. Ce limougeaud, âgé de 40 ans, a conduit les policiers dans une chambre du logement ou était installé tout le nécessaire pour la culture de cannabis. Dans différents pots, 14 pieds d’environ 50 cm se trouvaient à proximité de bocaux contenant de l’herbe de cannabis séchée.

« Le parfait matériel de culture »

Dans la même pièce, une chambre de culture démontée avec extracteur d’air et filtres, une balance de précision, des bacs de culture hydrologique, des systèmes d’arrosage automatique complets, un bidon d’engrais, des lampes à sodium ou halogène, des prises à programmation ainsi que des transformateurs. La pesée de l’herbe de cannabis correspondait à 59 grammes. Au cours de la perquisition, 3 téléphones portables ont été saisis pour les besoins de l’enquête.

L’individu a été aussitôt placé en garde à vue. Au cours de son audition il a reconnu la culture de cannabis à des fins thérapeutiques tout en déclarant que la culture lui coutait plus cher qu’elle ne lui rapportait. A l’issue de sa garde à vue, il lui a été retenu la détention illicite de produits stupéfiants et s’est vu notifier une convocation, en vue d’une comparution immédiate sur reconnaissance préalable de culpabilité (plaider – coupable).


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée;Les champs obligatoires sont marqués par une étoile