Tour de France : Raymond Poulidor « un champion à émotions »

13 juillet 2020 A la une


Cette année le Tour de France se déroulera dans une ambiance particulière à cause de la crise sanitaire. De nombreuses mesures seront mises en place, mais cela ne devrait pas empêcher l’épreuve de nous offrir un maximum d’émotions, avec le 10 septembre, un hommage appuyé à Raymond Poulidor, lors du passage à Sant-Léonard de Noblat.

Dans le cadre de la préparation du passage du Tour de France en Haute-Vienne le 10 septembre prochain, le Président du Conseil départemental Jean-Claude Leblois avait convié, le vendredi 10 juillet 2020 à l’Hôtel du Département l’ensemble des maires des communes traversées pour une réunion de travail. La réunion s’est déroulée en présence de Christian Prudhomme, Directeur du Tour.

Christian Prudhomme (directeur du Tour) : « Le 10 septembre sera une étape de la mémoire mais aussi une étape dans laquelle on se souviendra de toutes les émotions que Raymond Poulidor a transmises. Raymond Poulidor était un champion à émotions ! On évoque l’éternel second mais on oubli qu’il a beaucoup gagné, mais surtout quoi qu’il fasse (victoires / défaites / Chutes) c’était toujours des émotions qui restent 10 ans, 20 ans après. Elles restent en chacun d’entre nous. Ce sera l’occasion de le montrer. Poulidor c’est un nom qui résonne au delà des frontières de la France, c’est quelqu’un qui était connu dans le monde entier. Poupou est inoubliable ! Ce sera le 10 septembre l’occasion de le montrer dans l’étape entre Chauvigny et Sarran qui passera par Saint-Léonard de Noblat. Je rêve de voir des « mercis » Poupou le long de la route ».

Jean-Claude Leblois (Président du Conseil départemental de Haute-Vienne) :  » L’étape du 10 septembre sera très singulière, particulière et plein de symboles. Sur 110 kilomètres, l’étape la plus longue du Tour de France qui se déroulera en Haute-Vienne. On passe sur des endroits emblématiques et mythiques (le Dorat, Saint-Pardoux, le site collégiale de Saint-Léonard de Noblat, le Mont Gargan …). C’est presque la traversée idéale de la Haute-Vienne que l’on pouvait espérer. « Une étape à histoire et à émotions ». Lorsqu’il y a eu le travail sur l’étape on n’imaginait pas de mettre de côté tous ces lieux emblématiques. Avec la disparition de Raymond Poulidor cette étape aura un goût particulier mais nous pourrons lui rendre hommage avec la traversée de Saint-Léonard de Noblat ».

Christian Prudhomme (directeur du Tour) : 

(Crédit photo : Conseil départementale de Haute-Vienne)


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée;Les champs obligatoires sont marqués par une étoile