Stupéfiants : Un appartement de la place Denis Dussoubs servait de point de vente

19 novembre 2019 A la une


Dans le cadre de la lutte contre le trafic de stupéfiants à Limoges, les policiers ont interpellé 4 individus qui se livraient à un trafic dans le secteur de la Place Denis Dussoubs à Limoges. L’appartement servait de point de vente. Une importante somme d’argent a été saisie ainsi que le kit du parfait vendeur de stupéfiants. 

Le 15 novembre 2019, les policiers de la BAC (Brigade Anti Criminalité) de Limoges débutaient un travail d’enquête et de recoupements de renseignements et de surveillance dans le cadre de la lutte contre les stupéfiants. Les fonctionnaires mettaient rapidement en évidence un point de vente dans un appartement situé dans le secteur de la place Denis Dussoubs. 4 individus, âgés de 19 à 21 ans, dont 1 fille âgée de 20 ans, ont été interpellés et conduits au commissariat de police où ils ont été placés en garde à vue.

Une perquisition était effectuée dans l’appartement, celle-ci permettait la saisie d’une importante somme d’argent en espèces (environ 2 000€), cinq savonnettes de résine de cannabis (428 grammes), ainsi que le kit du parfait vendeur de stupéfiants (balance de précision, cellophane, couteaux servant à découper la résine etc …).

L’enquête a permis d’identifier précisément le rôle de chacun et c’est au terme de leur garde à vue que deux des jeunes hommes se voyaient délivrer une convocation pour le 3 avril 2020 pour trafic de stupéfiants. Le locataire de l’appartement servant au trafic, s’est vu délivrer une convocation, pour le même jour, pour usage et détention de produits stupéfiants. La jeune fille a été mise hors de cause dans l’enquête.


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée;Les champs obligatoires sont marqués par une étoile