Situation catastrophique à la SPA de Haute-Vienne

3 août 2017 A la une


LA SPA de Haute-Vienne tire la sonnette d’alarme. Les abandons de chien, la maltraitance animale, et surtout la reproduction géométrique des chats génère une surpopulation inquiétante. L’année dernière, 2000 entrées ont été recensées. Ce chiffre a déjà été dépassé au mois de juillet 2017.

 

« La situation est explosive »

Le président de la SPA de Couzeix, Guy Donnart est catastrophé. Jamais il n’a observé une telle affluence dans son centre d’accueil. Les 2000 entrées recensées l’année passé ont largement été dépassées en 2017.
« Les gens ne stérilisent pas leur animaux, et principalement leur chats » nous dit-il, cela provoque des arrivées massives de chatons que l’on peine à loger.

« Les chats, mâles ou femelles doivent être stérilisés »

C’est en effet actuellement, une moyenne 15 chatons par jour qui sont déposés au refuge. Au total c’est près de 400 chats qui ont été accueillis au mois de juillet, soit deux fois plus d’entrées que l’année dernière. Cela a pour conséquence l’explosion des risques d’épidémies et donc des frais vétérinaires, entièrement à la charge du refuge, qui ne fonctionne qu’avec ses propres moyens (dons, héritages, reventes..). « Des colonies de 40 à 90 chats se créent partout, en ville ou à la campagne »

« En ce qui concerne les chiens, le problème est l’abandon, tous les prétexte sont bons pour nous les amener :
le chien aboie, le chat miaule… on est dans la grande plaisanterie !»

Les chiens souffrent particulièrement du phénomène de l’abandon. « Avant c’était il y avait un pic pendant la période de vacances, aujourd’hui c’est toute l’année. »

La maltraitance est également en augmentation, elle aurait triplée en 10 ans. « Je ne sais pas à quoi c’est du » nous glisse Guy Donnart, « soit les gens maltraitent effectivement plus leurs animaux, soit les gens sont devenus plus attentif au traitement que subissent les animaux de leurs voisins »

Interview du Président de la SPA Haute-Vienne, Guy Donnart :


, , , , ,

Commentaires

  1. Pariani   Le   03/08/2017 at 12:10

    Oui d accord avec vous moi j’ai une petite jack russel mais j ai un grand terrain. C est les élevages aussi qui font le mal, j’ai vu vendre des jack russel pour des appartements alors que c’est un petit chien certe mais qui a besoin d espace de courir alors c’est facile de dire Qu il aboie bien sûr il s ennuie. Faut condamner plus sévèrement les propriétaires qui abandonnent c est tellement gentil un animal et tellement innocent JE CONDAMNE CEUX QUI ABANDONNENT ET LE MOT EST FAIBLE

    • clairon2000@msn.com   Le   03/08/2017 at 19:19

      Si vous avez un grand terrain, peut-être pourriez-vous donc pour contribuer adopter un animal ? C’est un choix éthique très agréable à faire, et qui représente encore davantage de plaisir que d’acheter dans un élevage, d’autant que vous les critiquez (et ils sont fort critiquables d’ailleurs, pour moi l’animal n’étant tout simplement pas une marchandise).


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée;Les champs obligatoires sont marqués par une étoile