Signature de la convention entre la SNCF et la Région Nouvelle-Aquitaine

20 mai 2019 A la une


La Région Nouvelle-Aquitaine et la SNCF ont signé une convention d’exploitation TER. L’objectif est d’améliorer la qualité du service, de conquérir de nouveaux clients, de responsabiliser l’opérateur et de maitriser la contribution régionale. Deux milliards vont être investis pour améliorer la fiabilité, la ponctualité et la qualité du service en Nouvelle-Aquitaine.

Alain Rousset, le président du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine, Guillaume Pepy, président du Directoire de SNCF et président directeur général de l’Epic SNCF Mobilités, Renaud Lagrave, vice-président du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine en charge des transports, des infrastructures et de la mobilité, et Franck Lacroix, directeur général TER au sein de la SNCF Mobilités, ont signé la convention d’exploitation TER Nouvelle-Aquitaine de 2019 à 2024 en présence de Guillaume Bru, directeur régional SNCF Nouvelle-Aquiataine, le vendredi 17 mai 2019.

« Une convention d’une durée de 6 mois »

A travers cette nouvelle convention d’une durée de 6 ans, la Région Nouvelle-Aquitaine et SNCF Mobilités réaffirment leur volonté commune d’améliorer l’offre TER auprès des usagers et de rendre la politique ferroviaire encore plus performante. Cette convention traduit une forme ambition régionale d’amélioration de la qualité de service, de conquête commerciale des usagers, de responsabilisation de l’opérateur de maîtrise, tout en intégrant les évolutions législatives récentes. Deux milliards d’euros vont être investis pour améliorer la fiabilité, la ponctualité et la qualité du service en Nouvelle-Aquitaine. La Région Nouvelle-Aquitaine et SNCF Mobilités ont inscrit dans la nouvelle convention 2019-2024 des objectifs et principes forts pour améliorer l’offre ferroviaire auprès des usagers.

Plus de qualité de services

Jusqu’a présent les objectifs conventionnels étaient fixés à 91% pour une ponctualité moyenne de 89 à 90% qui n’a jamais évolué depuis la régionalisation en 2002. Dans la nouvelle convention, l’objectif de régularité est de 95% en 2024, tandis qu’un saut de performance est attendu pour réduire les irrégularités de trains pour cause opérateur de 30%, garantir les compositions de trains et notamment le nombre de places offertes en heure de pointe, et renforcer la satisfaction client.

Un objectif de création d’offre ferroviaire

Créer une offre ferroviaire, grâce à une démarche commune d’optimisation et de remise à plat des horaires étoile ferroviaire, dont les premiers résultats seront visibles dès le service horaire 2021. L’opérateur sera incité à ces développements d’offre à moyens et coûts constants, par un dispositif inédit d’incitation à la création de plus de +8% supplémentaires (soit 60 TER/jour), et de pénalisation de 1,5€ par train.km non réalisé sur chaque étoile ferroviaire si l’offre réalisée au terme de ces démarches d’optimisation n’augmente pas de 5%.

L’engagement du maintien du niveau de service

Engagement du maintien du niveau de service, avec, dans le respect du schéma de distribution concernant 107 gares, voté par la Région en novembre 2017 : aucune réduction du nombre de gare ou de guichet et pas d’extension des trains à équipement agent seul d’ici au retour d’expérience sur la ligne Arcachon-Bordeaux.

Une plus forte relation client

L’engagement d’une plus forte relation client avec la mise en oeuvre d’un fond de « garantie voyage » pour l’ensemble des abonnés annuels afin qu’ils puissent être indemnisés si le service est trop dégradé. Cette nouvelle convention  s’inscrit parfaitement dans le cadre du « nouveau pacte ferroviaire » voté en séance plénière en 2018.

Vers une politique ferroviaire encore plus performante

Une réelle maîtrise des charges et donc de la contribution d’équilibre d cela Région, moyennant des efforts de productivité demandés à SNCF Mobilités, dans un contexte budgétaire contraint par la Région. Le budget de fonctionnement 2019 s’élèvera à 296 millions d’euros. La nouvelle convention inscrit donc une baisse de charges forfaitaires de 8% durant sa durée d’exécution.


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée;Les champs obligatoires sont marqués par une étoile