Séisme : Les Pompiers de l’urgence internationale au Teil

13 novembre 2019 A la une


Un membre de l’association Pompiers de l’urgence internationale (basée à Limoges), formé par l’AFPS comme inspecteur d’urgence postsismique va partir jeudi 14 novembre 2019 au Teil afin de participer à l’évaluation des 300 bâtiments endommagés par le séisme survenu en Ardèche. C’est la première fois que l’expérience de Pompiers de l’urgence internationale est mise à profit en France.

Plus souvent habitué à évoluer dans des pays étrangers, un membre de Pompiers de l’urgence internationale va prendre la route demain (jeudi 14 novembre 2019) pour se rendre au Teil afin de participer à une grande évaluation qui concerne 300 bâtiments fragilisés par le séisme survenu lundi dans la région.

Lundi 11 novembre 2019, aux alentours de 11h52, un séisme de magnitude 5,4 sur l’échelle de Richter s’est produit en Ardèche. Il a principalement frappé ce département et celui voisin de la Drôme. A Montélimar, une personne a été grièvement blessée dans la chute d’un échafaudage. Trois autres personnes ont été légèrement blessées en Ardèche «suite à une crise de panique».

C’est au Teil, localité limitrophe de Montélimar de plus de 8 500 habitants, que le séisme a fait le plus de dégâts matériels. Selon le maire deux clochers «sont prêts à tomber» et le dernier étage de l’hôtel de ville est inaccessible car «les plafonds sont tombés». Trois gymnases ont été ouverts pour accueillir 400 à 500 personnes. Le travail de l’évaluation des 300 bâtiments devrait permettre aux habitants de regagner leurs habitations ou de les mettre à labri.

(Crédit photo : Pompiers de l’urgence internationale)


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée;Les champs obligatoires sont marqués par une étoile