Sécheresse : La ville de Guéret va pomper de l’eau dans la Courtille

28 août 2019 A la une


C’est du jamais vu ! L’eau potable manque actuellement à Guéret. La ville a pris la décision de pomper l’eau du lac de Courtille. La municipalité a eu les feux verts sanitaires. Pour le maire de la ville « Il s’agit d’une sécheresse sans précédent et la situation se dégrade de jour en jour ».

Michel Vergnier, le maire de Guéret, fait chaque jour, l’état des lieux de la réserve en eau potable de la ville. En ce mercredi 28 août 2019, elle a atteint un seuil critique. Dès la semaine prochaine il faudra 4 000m3 par jour pour alimenter la préfecture de la Creuse alors que la quantité d’eau disponible n’est plus que de 2 000m3. Afin de pallier à ce manque le maire a donc décider d’anticiper la situation.

Michel Vergnier (maire de Guéret) : « Il s’agit d’une sécheresse sans précédent et la situation se dégrade de jour en jour. Le pompage dans la Courtille va nous faire « gagner » 3 mois mais il va falloir rapidement trouver des solutions. Il faut chaque jour à la ville de Guéret 3 000m3 d’eau. Le problème c’est qu’il n’y a pas de nappes phréatiques dans le département. Une réserve d’eau a bien été détectée au Maupuy mais elle est insuffisante. La seule solution est donc d’avoir recours à l’eau du lac de Courtille. L’avantage c’est qu’il y a une mini-usine de traitement. Il faut savoir que la ville a déjà eu recours au lac très régulièrement mais les pompages avaient cessé car cela devenait compliqué d’allier pompage et activités de pêche et de loisirs du lac. Cette solution n’est pas illimité car il faut laisser une hauteur, de 30 centimètres, pour ne pas détruire l’écosystème. Cette solution va offrir à la ville, environ 3 mois de répit, mais selon les dires de Michel Vergnier, il va falloir changer rapidement les habitudes sinon le problème deviendra récurrent ».

Dès le début du pompage il va y avoir un impact sur le plan d’eau. La baignade va devenir interdite et une concertation va s’engager avec les pêcheurs. Au delà de ces mesures il va falloir maintenant penser à des solutions supplémentaires si la pluie ne fait pas rapidement son apparition dans le département.


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée;Les champs obligatoires sont marqués par une étoile