Sécheresse : La Haute-Vienne placée en crise

20 juillet 2020 A la une


Cette année encore le département de la Haute-Vienne risque de connaître la sécheresse. Depuis maintenant 4 ans le département est confronté à ce type de problème qui était assez rare ces trente dernières années. Le préfet de Haute-Vienne surveille de près la situation. Après avoir déclenché une situation de vigilance, aujourd’hui les usages de l’eau sont réglementés.

Depuis le 7 juillet 2020, le département de Haute-Vienne est en situation de vigilance sécheresse, appelant les usagers à modérer leur consommation. L’absence de précipitations significatives associées à des vents réguliers ont contribué à réduire fortement le niveau des eaux de surfaces du département. Les débits des cours d’eau ont franchi les seuils d’une situation de crise. Les prévisions météorologiques des prochains jours n’annoncent pas de précipitation susceptible de d’améliorer la situation.

« Un éventail de mesures pour préserver l’eau »

Le préfet a pris un arrêté limitant les usages de l’eau sur l’ensemble du département, sont interdits :

  • l’arrosage de 8h à 20h des espaces publics ou privés tel que pelouses, terrains de sports de toutes natures, espaces verts, jardins d’agrément ou potagers, jardinières, balconnières ou bande fleuries, sauf si l’eau est issue d’un système de récupération d’eau de pluie.
  • le lavage des véhicules publics ou privés, hors station de lavage spécialisées avec circuit de recyclage, sauf pour les véhicules ayant une autorisation réglementaire (véhicules sanitaires, alimentaires ou transport de bétail).
  • la vidange et les remplissage des piscines (hors remise à niveau) à usage privatif y compris les piscines gonflables ou démontables. Seul est autorisé le renouvellement d’eau pour des impératifs sanitaires des piscines ouvertes au public.
  • la lavage des trottoirs et voies publiques, hors impératifs sanitaires.
  • le lavage des terrasses, toitures, ou autre éléments immobiliers.
  •  les prélèvements dans le milieu naturel (eaux superficielles et souterraines) de 8h à 20h, sauf pour les usages prioritaires (eau potable, abreuvent des animaux, défense incendie, usage industriel des installations classées pour la protection de l’environnement.
  •  la manœuvre des vannes des seuils et barrages, à l’exception des barrages hydroélectriques EDF.
  •  le remplissage et la vidange des plans d’eau, hors retenues hydroélectriques EDF.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée;Les champs obligatoires sont marqués par une étoile