Porter des gants ne protège pas davantage du Coronavirus !

20 mai 2020 A la une


De nombreuses personnes se sentent rassurées en portant des gants pensant se protéger ainsi du Covid-19 lorsqu’elles vont faire leurs courses, ou dans d’autres situations du quotidien. Il s’agit d’un faux sentiment de sécurité, voire même d’un geste à risque s’il n’est pas accompagné des gestes barrières. 

Le virus ne se transmet pas par la peau mais quand la main (ou le gant) transfère les gouttelettes infectées jusqu’au visage (bouche, nez, yeux). Lorsqu’on porte des gants, on peut se croire « protégé » : on ne se lave plus les mains régulièrement, on se touche le visage et on contamine notre environnement sans y penser (volant, téléphone, poignée de porte …).

Sachant que l’on touche inconsciemment le visage avec les mains (gantées ou nues) plus de 50 fois par heure, le geste le plus efficace est de se laver les mains très régulièrement (au savon ou par friction hydro-alcoolique) et de faire attention à ne pas se toucher le visage entre deux lavages, surtout lorsque l’on est amené à toucher des objets ou des surfaces potentiellement contaminées.

Les professionnels de santé utilisent des gants uniquement en cas d’exposition à des liquides biologiques afin de créer une barrière momentanée. Ils jettent la paire de gants à la poubelle après chaque soin et réalisent un lavage rigoureux des mains en suivant.


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée;Les champs obligatoires sont marqués par une étoile