La Police saisie plus de 4,5 kilos de drogue suite à un banal contrôle routier

4 mars 2019 A la une


La semaine dernière la police de Limoges a effectué une grosse saisie de résine de cannabis (4,5 kg). Trois personnes ont été interpellées. Tout est parti s’un simple contrôle routier. Un individu qui avait pris la fuite a été trouvé en possession de 1,6 kg de cannabis. La fouille de la voiture et la perquisition de son domicile a permis d’en découvrir d’autre. 

Le 26 février 2019, aux alentours de 15h35, rue Condorcet (dans le secteur de la Bastide) les policiers tentaient de procéder au contrôle d’une voiture avec 4 individus à l’intérieur. Le véhicule a pris la fuite, il s’est finalement arrêté sur le site d’Ester mais l’un des individus prenait la fuite en emportant un sac à dos. Rapidement les 4 personnes ont été interpellés. Ils ont tous été placés en garde à vue. Dans le sac à dos les policiers découvraient 1,6 kg de résine de cannabis . La fouille du véhicule amenait à la découverte de 300 grammes de résine de cannabis supplémentaires.

« Confondus par les investigations techniques »

Lors des premières auditions, les quatre individus niaient toute implication dans un trafic de stupéfiants malgré les éléments à charge. Les investigations techniques menées par les policiers permettaient d’établir l’implication de chacun. La perquisition effectuée au domicile du mis en cause (ayant pris la fuite à pied) amenait la découverte d’un sac contenant 5 pains de plaquettes de cannabis pour un poids de 2 kilos 535 grammes et d’un pistolet à air comprimé de calibre 4,5. Il a finalement avoué garder ce produit, pour un ami.

Le magistrat décidait de saisir et placé sous scellé le véhicule ayant servi au transport de la drogue et de faire procéder à la destruction des 4,500 kg de résine de cannabis.

L’un des mis en cause, âgé de 19 ans, a été jugé et condamné à 4 mois de prison avec sursis pour usage de produits stupéfiant. Les trois autres ont été écroués à la maison d’arrêt de Limoges en vue de leur comparution immédiate prévue le lundi 4 mars 2019.


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée;Les champs obligatoires sont marqués par une étoile