Pas de repreneur pour l’entreprise Steva de Bessines

11 septembre 2018 A la une


Lundi 10 septembre 2018 s’est terminée la période de dépôt des offres de l’entreprise Steva de Bessines devant le tribunal de commerce de Lyon qui est en charge du dossier. Le tribunal n’a enregistré aucune proposition formelle de reprise de l’entreprise de métallurgie. Un espoir subsiste car une entreprise serait intéressée mais les conditions actuelles ne lui conviennent pas. 

Mais que s’est il passé depuis le placement en redressement judiciaire de l’entreprise au printemps dernier? Des l’annonce de nombreuses entreprises avaient manifestées leur intérêt pour l’usine de métallurgie de Bessines. Des patrons d’entreprise avaient même fait le déplacement pour visiter le site. Mais voila … aucun dossier de reprise n’a été déposé!

« Aucun repreneur ne s’est manifesté »

Mardi 11 septembre 2018, le point avec Bruno Grimaud (FO):

« Hier c’était la date limite de dépôts des offres. Une entreprise a déposé une lettre d’intention mais pas d’offre. Dans cette lettre, l’entreprise reproche le montant trop élevé du loyer à la SCI, elle veut que le travail de Steva soit écrit « noir sur blanc ». L’éventuel repreneur ne veut pas payer le crédit de la presse et demande que l’activité actuelle soit pérenne. Le syndicat et les salariés sont déçus et un petit peu en colère car il va y avoir inévitablement un PSE (plan de sauvegarde de l’emploi). Dans l’offre 60 à 80 personnes seraient concernées, les accords seraient revus à la baisse (disparition de la prime de vacances, passage à la semaine de 40h …). Cette offre ne nous plait pas du tout. Nous restons calme, pour le moment, car nous voulons négocier. Les employés sont à bout de nerfs, il devient très difficile de les tenir ».

« Des actions sont prévues dans les prochains jours »
  • Jeudi 13 septembre : rassemblement devant l’usine à 10h30 avec une opération escargot jusqu’a la Croisière ou sera organisé une distribution de tracts et un filtrage au rond-point de la Croisière. Le retour à l’usine est prévu vers 13h45.
  • Mardi 18 septembre : Portes ouvertes de l’usine à la population, afin de faire découvrir l’outil de fabrication.
  • Mercredi 19 septembre: Si il n’y a aucune avancée sur le projet, l’usine sera bloquée.

Interview de Bruno Grimaud :


, ,

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée;Les champs obligatoires sont marqués par une étoile