Ouverture d’une information judiciaire dans l’explosion de la rue de la Souterraine

21 février 2020 A la une


Vendredi 21 février 2020, le procureur de la République de Limoges, Jean-Philippe Rivaud, a tenu conférence de presse sur l’explosion qui s’est produite le 18 janvier 2020 (à 8h30) rue de la Souterraine à Limoges. Il a déclaré qu’une information judiciaire pour homicide involontaire avait été ouverte. Un juge d’instruction a été saisi. 

A ce jour (vendredi 21 février 2020), selon les dires du procureur de la République de Limoges, Jean-Philippe Rivaud : « Beaucoup de personnes émettent des hypothèses, mais aujourd’hui on ne peut rien affirmer ! Aucune thèse n’est écartée, il n’est pas encore possible de déterminer des responsabilités. Près d’un mois après l’explosion de la maison de la rue de la Souterraine, personne ne peut dire ce qu’il s’est passé ».

Une information judiciaire a été ouverte le mardi 18 février 2020, un juge d’instruction a été saisi pour les faits d’homicide involontaire par manquement à une obligation de prudence, blessures involontaires ayant entrainé une ITT de travail supérieur à 3 mois et destruction involontaire par explosion.

« Place maintenant aux experts »

Le juge d’instruction va devoir maintenant diligenter une expertise technique. Un collège d’experts va être désigné, il regroupera plusieurs spécialistes de la métallurgie, du gaz et des réseaux de distribution des fluides. Les experts se rendront sur les lieux de l’explosion et disposeront également de nombreux objets saisis (dont le compteur de gaz de la maison détruite) qui avaient été placés sous scellés. Cette expertise peut durer plusieurs mois. Le travail des experts va peut-être nécessiter le « gel des lieux ».


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée;Les champs obligatoires sont marqués par une étoile