Mobilisation de la Coordination Rurale 87 contre la calamité agricole sécheresse

5 février 2020 A la une


Mardi 4 février 2020, à l’appel de la Coordination Rurale 87, une quarantaine d’agriculteurs (venus en tracteur) se sont rassemblés à 14h devant le DDT de Limoges afin de dénoncer l’arrêté de calamité agricole sécheresse, pris en Haute-Vienne, ou seulement 14 communes sont éligibles. Une délégation d’agriculteurs a été reçue par des élus à l’hôtel de Région.

A l’appel de la Coordination Rurale 87 le rassemblement a eu lieu à 14h devant la DDT de Limoges. Les agriculteurs sont épuisés et lassés d’être « pris pour cible » constamment par le gouvernement. Selon les dires d’Emilie Pons (présidente de la CR87), ces 3 dernières semaines, trois agriculteurs se sont suicidés.

Les agriculteurs dénoncent ce qu’ils considèrent comme une aberration : la calamité agricole sécheresse. Le 18 décembre 2019, le Comité National de Gestion des Risques en Agriculture a reconnu 14 communes de Haute-Vienne en calamité agricole. Ce qui est jugé très insuffisant car tout le département a été touché. L’enquête sécheresse n’a pas été menée correctement. Le choix des exploitations n’est pas cohérent. Suite à cette enquête le fonds de calamité sécheresse s’élevait à 400 000€ en 2019. Contre 8 millions d’euros en 2018.

Autre point de discorde : le dispositif fourrage qui n’est pas adapté à la Haute-Vienne. Pour bénéficier de cette aide il faut passer par un transporteur routier. Dans le département il n’est pas nécessaire d’y faire appel car les agriculteurs se fournissent souvent chez un agriculteur voisin afin de diminuer le coût de déplacement.

Interview d’Emilie Pons (présidente de la CR87) :

Une délégation d’agriculteurs a été reçue, par des élus, à l’hôtel de Région pour parler des différents sujets.


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée;Les champs obligatoires sont marqués par une étoile