Lycée Jean Giraudoux de Bellac : la réponse de Marie-Ange Magne

23 novembre 2018 A la une


Suite à notre sujet du jeudi 22 novembre 2018 sur l’enterrement symbolique du lycée Jean Giraudoux de Bellac, la députée Marie-Ange Magne (de la 3e circonscription de la Haute-Vienne) a réagi par tweeter. Elle a affirmé qu’elle allait proposer prochainement des solution pour sauver l’établissement scolaire avec une 7e spécialité. Le but est de faire rayonner l’offre pédagogique.

Rappel des faits :

Ce jeudi 22 novembre 2018, les élèves accompagnés des enseignants du lycée Jean Giraudoux de Bellac mais aussi de parents d’élèves et d’élus ont enterrés (symboliquement) le lycée. La mobilisation a été forte afin de protester contre la suppression de certaines options, à l’issue de la réforme du bac, à la rentrée prochaine. Le nord de la Haute-Vienne risque de devenir un désert scolaire.

La réponse de la députée Marie-Ange Magne :

La députée de la 3e circonscription de la Haute-Vienne a été sollicitée par des parents d’élèves et des membres du corps enseignant inquiets de la mise en place de la réforme du bac au lycée Giraudoux à Bellac. Marie-Ange Magne a rencontré, le jeudi 22 novembre 2018, la rectrice de l’Académie de Limoges, Christine Gavini-Chevet. Au cours de l’échange, elle a souligné l’importance pour le Nord de la Haute-Vienne de bénéficier d’une offre d’enseignement attractive, porteuse de débouchés et cohérente avec le projet du territoire. Notre objectif commun est qu’une 7e spécialité soit rapidement proposée au lycée Giraudoux avec l’ambition de faire rayonner l’offre pédagogique sur notre territoire. Des propositions concrètes seront faites dans les jours qui viennent…


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée;Les champs obligatoires sont marqués par une étoile