L’Etat se mobilise pour l’accueil des plus démunis pendant la période hivernale

20 novembre 2018 A la une


Lundi 19 novembre 2018, Seymour MORSY (préfet de Haute-Vienne) s’est rendu à l’accueil de jour de l’unité locale de Limoges de la Croix Rouge pour rencontrer les acteurs de la veille sociale avant de suivre la maraude mise en place par la Croix Rouge pour cet hiver à destination des personnes les plus démunies. Des bénévoles de la Croix Rouge réalisent des maraudes les lundi et mercredi soir.

L’hébergement des plus fragiles est un enjeu primordial pour la solidarité nationale et la cohésion sociale. En haute-Vienne, le plan « hiver » est organisé autour d’une vigilance permanente de nature préventive et du déclenchement de mesures renforcées en cas de phénomènes climatique extrême.

« 1 440 places disponibles en Haute-Vienne »

Le dispositif de veille sociale et d’hébergement fonctionnant toute l’année est renforcé en période hivernale, grâce à la collaboration active de toutes les associations. Au 1er novembre 2018, l’offre d’hébergement et de logement adapté en Haute-Vienne est de 1440 places. En 3 ans l’offre s’est considérablement accrue avec +59,5% des places d’hébergements généralistes.

Le numéro vert « 115 »

Toute personne sans abri en situation de détresse médicale, psychique ou sociale peut solliciter auprès du 115, 24/24, 365 jours sur 365, un hébergement d’urgence. Cet hébergement doit lui permettre, dans des conditions d’accueil conformes à la dignité de la personne humaine, de bénéficier de prestations assurant le gîte, le couvert et l’hygiène, une première évaluation médicale, psychique et sociale, réalisée au sein de la structure d’hébergement. En 2018 (de janvier à septembre) le 115 a reçu 11 340 appels, en légère baisse par rapport à 2017.

Les maraudes

Les associations caritatives interviennent sous forme de « maraudes » réalisées en soirée. Les équipes vont au devant des personnes à la rue, dans les principaux lieux fréquentés par ces dernières. Elles leur apportent écoute, soutien, réconfort et fournissent boissons chaudes, sandwichs, couvertures, etc … Les maraudes sont en coordination avec le 115 pour lui signaler toute situation sollicitant un hébergement d’urgence.

  • La Croix Rouge Française réalise des maraudes les lundi et mercredi soir
  • Le Secours Catholique intervient le mardi soir
  • Le Secours Populaire maraude le jeudi soir
  • L’association « Les Autres » réalise une maraude le vendredi soir
  • L’ordre de Malte intervient le samedi soir
Les capacités d’hébergement

Les capacités d’hébergement et de logement adapté, destinées aux personnes en difficulté d’accès et/ou de maintien dans le logement ordinaire, et mises à disposition du SIAO, incluent :

  • des places d’hébergement d’urgence et d’insertion dites « généralistes » (dédiées aux personnes non demandeuses d’asile)
  • des places d’hébergement dédiées aux demandeurs d’asiles en cours de procédure
  • des places de logement « adapté » : maisons relais, résidences sociales, résidences accueil, logements en Allocation Temporaire, actions innovantes …
  • des places d’intermédiation locative

L’offre d’hébergement et de logement adapté s’est considérablement accrue en 3 ans. Au seul titre de l’année 2018, ont été créés le lieu d’accueil de nuit de 15 places, avenue Emile Labussière, destiné aux personnes seules et couples sans enfants. Création également du centre d’hébergement d’urgence de 23 places, rue Rodin.


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée;Les champs obligatoires sont marqués par une étoile