Les gendarmes mobilisés contre l’insécurité routière

19 septembre 2019 A la une


En 2018, 68% des accidents ont eu lieu sur le réseau routier à moindre circulation : les usagers locaux sont impliqués pour 82% d’entre eux au moment des flux pendulaires. Au premier semestre 2019, le tendance est identique à celle de 2018 et l’analyse des accidents matériels confirme le phénomène. 42% des accidents sont dus à des vitesses excessives ou à des vitesses inadaptées au réseau routier emprunté.

Les chiffres sont édifiants : 42% des accidents sont dus à des vitesses excessives ou à des vitesses inadaptées au réseau routier emprunté. Au premier semestre 2019, le tendance est identique à celle de 2018 et l’analyse des accidents matériels confirme le phénomène. 

Fort de ce constat et dans le cadre de la lutte contre l’insécurité routière, la gendarmerie de la Haute-Vienne a effectué une opération de contrôle des flux le mercredi 18 septembre 2019 de 10 heures à 13 heures et de 18 heures à 20 heures sur les routes de tout le département identifiées comme réputées accidentogènes.

20 gendarmes étaient répartis sur les différents axes de surveillance.

22 infractions ont été relevées :
– 2 conduites sous influence de stupéfiant avec rétention immédiate  du permis de conduire
– 1 conduite sous l’emprise de l’alcool (contraventionnel)
– 1 non port de casque
– 3 non ports de la ceinture de sécurité.
– 1 franchissement de ligne continue
– 1 refus de priorité
– 4 téléphones tenus en main
– 9 excès de vitesse


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée;Les champs obligatoires sont marqués par une étoile