Les associations caritatives s’organisent en Haute-Vienne

20 mars 2020 A la une


Depuis le confinement le fonctionnement des associations caritatives est impacté. Dans un premier temps certaines ont fermées avant de s’adapter. Sur cette page les communiqués de presse de 3 associations : Les Restos du Coeur, le Secours Populaire et SOS Bébés 87. Les conditions de travail ne sont pas favorables mais les bénévoles ne veulent pas laisser les bénéficiaires seuls.

Les Restos du Coeur :

« Pour faire face aux séries de mesures que le gouvernement a annoncées et au manque de bénévoles suite aux mesures de confinement, les Restos du Cœur de Limoges ont mis en place une nouvelle organisation de distribution d’aide alimentaire à compter du lundi 23 mars 2020.

Pour respecter les consignes de barrière, l’aide alimentaire sera assurée uniquement au Centre des Places, 57 rue des Places.

Seule la distribution de colis alimentaires aux personnes inscrites aux Restaurants du Cœur sera assurée du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h. 

Pour accéder au centre de distribution par bus, il faut emprunter la ligne 14, arrêt Faculté LIMOGES.

L’Accueil de Jour réservé aux Gens de la Rue, 87 rue du Chinchauvaud sera ouvert du lundi au samedi de 9h à 12h. Là aussi, seule une distribution de colis alimentaire sera assurée.

Pour faire face à cette situation exceptionnelle, nous avons besoin de bénévoles en renfort pour continuer nos missions dans toute la Haute-Vienne. Nous sommes dans un fonctionnement d’aide humanitaire d’urgence !

Pour répondre à toutes vos questions concernant les centres Restos du Cœur de Limoges, nous vous remercions de nous contacter uniquement  par téléphone au 05 55 79 89 89 du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h.

Les autres centres de la Haute-Vienne répondront à toutes vos informations par téléphone aux numéros habituels ».

Le Secours Populaire :

Crise sanitaire: le Secours Populaire reste mobilisé en Haute-Vienne

Face à l’épidémie de Covid 19, en application des consignes de confinement, et pour ne pas participer à la chaîne de propagation du virus, le Secours Populaire a pris la douloureuse décision de fermer ses locaux en Haute-Vienne.

L’association reste cependant fortement mobilisée auprès de celles et ceux qui sont vulnérables et en difficultés sociales en lien avec les CCAS, les Services Sociaux de secteur et les autres acteurs de l’action sociale.

Depuis mardi, un numéro d’urgence a été mis en place (06 78 84 21 19) pour recueillir et gérer les demandes d’aides.

Une dizaine de bénévoles et salariés sont à pied d’œuvre, pour répondre, informer, orienter vers les dispositifs de solidarité institutionnels, rechercher des solutions, apporter des aides dans les cas les plus urgents, rassurer. 110 appels ont été gérés.

De plus, toutes les familles qui bénéficient de l’aide alimentaire du Secours Populaire sont appelées pour faire le point sur leurs situations personnelles, à l’initiative des 15 antennes locales de l’association, et rechercher avec elles des solutions si besoin. 300 familles ont ainsi été contactées.

Ce travail de lien social et de contact se poursuivra pendant le confinement et la crise sanitaire.

Le Secours Populaire lance aussi un appel aux dons financiers, pour faire face à une situation financière très délicate dans le contexte actuel et pour avoir les moyens d’organiser au mieux la solidarité auprès de tous ceux qui en auront plus que besoin après la crise sanitaire.

Les dons peuvent être envoyés au Secours populaire, 6 rue Fulton 87280 LIMOGES ou par carte bancaire sur le site www.spf87.org.

SOS Bébés 87 :

SOS Bébés 87 est ouverte mais des mesures de précaution ont été prises. Les bénéficiaires rentrent 2 par 2, tout en respectant, 1 mètre de distance avec un lavage de mains obligatoire. Les bénévoles sont en effectif réduit, ils sont équipés de masques et de gants. Les produits pour les bébés ne sont pas en rupture, l’association a limité le nombre de paquet de pattes et de riz à 2 par personne et par semaine. SOS Bébés s’est dite prête a accueillir d’autres familles qui ont des enfants en charge et qui auparavant aller au Secours Populaire et Secours Catholique qui sont actuellement fermés.


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée;Les champs obligatoires sont marqués par une étoile