Le Vélodrome de Bonnac-La-Côte est désormais couvert

25 mars 2019 A la une


Etape importante pour le vélodrome communautaire Raymond Poulidor de Bonnac-la-Côte avec la pose, vendredi 22 mars 2019, de son toit. Limoges Métropole a choisi un dôme gonflable (infrastructure simple composée d’une double-toile tendue et maintenue sous pression d’air), ce qui évite une structure dite « en dur ».

Le 1er septembre 2014, la communauté Urbaine Limoges Métropole lançait la première phase du chantier du vélodrome communautaire par des travaux de terrassement sur un site de 2,3 hectares, à Bonnac-la-Côte. Le vélodrome (hors couverture) a ouvert sa piste aux pratiquants le 2 juin 2017. Dans un premier temps, et depuis un an, seuls les clubs de cyclisme locaux, les coureurs cyclistes de comités départementaux et du comité régional Nouvelle-Aquitaine ont eu accès à la piste, gratuitement. Depuis un an le vélodrome a accueilli plus de 2268 cyclistes de 24 clubs différents, pour des séances d’entrainements, compétitions, stages de préparation et des séances de découverte.

Vendredi 22 mars 2019, la couverture du vélodrome Raymond Poulidor a été posée. De part sa taille et sa forme, elle s’inscrit parfaitement dans le paysage de Bonnac-la-Côte. L’architecte a ainsi travaillé à la bonne intégration dans ce contexte naturelle et végétal. Les bâtiments d’entrée sont ainsi traités en cohérence avec le gymnase dans les tons et les matériaux. Sur le dôme, le jeu de pixellisation vient souligner la composition paysagère du lieu. Le dôme étant positionné au sommet d’une butte, sa silhouette se confond avec le ciel.

Stéphane Bernard (chef de projet) : « Il s’agit d’un chantier gigantesque. Cette installation d’un toit gonflable est une première en France, sur une surface aussi vaste de 7 000m2. Accompagnée d’une structure en béton, cette installation s’avère moins cher qu’un toit traditionnel. Le dôme a été installé ce vendredi 22 mars 2019, il s’agit d’une toile pastichée avec une double membrane permettant de laisser passer l’air. Ce procédé est utilisé dans les pays scandinaves ou ces structures ont montré leur résistance au froid et au vent ».

(Crédit vidéo : Koox pour Limoges Métropole)


, ,

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée;Les champs obligatoires sont marqués par une étoile