Le lycée Auguste Renoir pour héberger les soignants à Limoges

25 mars 2020 A la une


Le Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine expérimente l’ouverture de l’internat du lycée Auguste Renoir à Limoges (119, rue Sainte-Claire) pour les personnels soignants valides du CHU. Une cinquante de chambres de l’internat seront gratuitement mises à la disposition des soignants. la Région propose même une navette gratuite entre le CHU et le lycée Renoir.

Dans le cadre de la possible aggravation de la crise sanitaire en cours liée au Covid-19, il est envisagé d’organiser des lieux de repos et de restauration à proximité des centres hospitaliers pour les personnels qui y exercent et qui vont devoir assurer des rotations de plus en plus nombreuses dans les jours à venir. Les lieux d’accueil manquent. Aussi, la Région a décidé d’exploiter les internats des lycées qui offrent d’importants potentiels d’accueil.

« L’internat du lycée Auguste Renoir »

C’est ainsi qu’en lien avec l’Agence régionale de santé (ARS) et le rectorat de l’académie de Limoges, est née l’idée d’ouvrir l’internat du lycée Auguste Renoir à Limoges (accueil de 50 personnes envisageable). Cet établissement réunit toutes les conditions optimales : sa proximité géographique avec le CHU, des personnels de responsabilité logés à plein temps, une habitude d’amplitudes horaires étendues en raison d’un internat d’accueil de sportifs de haut niveau rentrant régulièrement tard de compétitions nombreuses et variées.

« Un bel élan de générosité »

« Les agents du Conseil régional se sont immédiatement mobilisés (sur le mode du volontariat) pour participer à cette initiative : il s’agit principalement de tâches d’accueil et de logistique (petits-déjeuners). Le traiteur du Conseil régional a proposé de fournir des plateaux repas froids pour les diners » précise François Vincent, conseiller régional qui a suivi cette expérimentation. Une attention particulière sera portée sur l’hygiène des bâtiments qui se verra renforcée (nettoyage des poignées de portes et des surfaces susceptibles d’être des vecteurs de propagation du virus).

« Des navettes gratuites »

Enfin, la Région va plus loin. Autorité organisatrice de 240 lignes d’autocars interurbains, elle a décidé de mettre à profit l’expertise de sa Régie de transports de Haute-Vienne pour concevoir et organiser, en liaison étroite avec le CHU, une navette en autocar, gratuite, entre le lycée et l’hôpital, en garantissant toutes les mesures de protection nécessaires des chauffeurs et des passagers (mesures barrières renforcées). Cet hébergement et ces navettes, à raison à ce stade de quatre par jour, permettront aux personnels soignants de réduire autant que possible la fatigue et le stress, en cette période ô combien difficile.

Cette expérimentation vise à être déployée, en accord avec l’ARS, sur d’autres lieux de préfecture et de sous-préfecture, comme Mont de Marsan, Bordeaux (polyclinique Nord), Poitiers, Libourne, avec les différentes Autorités organisatrices de la mobilité régionale (agglomérations, Métropole…)…


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée;Les champs obligatoires sont marqués par une étoile