Le Jardin d’Orsay ne dansera pas au rythme de l’Urban Empire en 2018

10 avril 2018 A la une Evènements Partenaires


C’est une mauvaise nouvelle pour les amateurs de festivals et de musique de Limoges et de la région : l’Urban Empire ( ex « Journée Urbaine » ) n’aura pas lieu en 2018.

C’est hier dans l’après-midi que l’association Horizons Croisés a communiqué via la page facebook de l’événement. Les mots sont lourds, la tristesse se fait clairement ressentir : « Des bruits courent depuis maintenant plusieurs semaines quant à l’avenir du festival Urban Empire. C’est pourquoi nous tenions à officialiser qu’il n’y aura pas d’édition du Festival Urban Empire en 2018. C’est la gorge serrée que nous avons dû prendre cette décision ». Le couperet est tombé, même si cette annonce semble logique suite aux difficultés financières que rencontre l’association Horizons Croisés depuis quelques mois, la déception est grande.

Une première édition très encourageante

Il y a un peu moins d’un an, l’Urban Empire remplaçait la « Journée Urbaine » en plein cœur du Jardin d’Orsay. Et malgré une météo ( très ) capricieuse, le bilan en terme d’affluence était clairement satisfaisant : avec près de 11 000 spectateurs sur les 2 jours, les organisateurs avaient fait mieux qu’au temps où l’entrée était gratuite. Mais avec un budget avoisinant les 300 000 euros, l’Urban Empire représente un poids financier lourd, trop lourd pour l’association organisatrice. Un risque trop grand que l’association ne pouvait pas se permettre cette année.

Poursuivre le travail avec l’espoir de revenir

Le communiqué de l’association est clair : Horizons Croisés « mettra tout en œuvre afin de maintenir son activité et préparer de gros événements pour la saison prochaine ». Car qu’on se le dise, Asse Seck et son équipe reste une valeur sûre en terme de programmation locale : BigFlo et Oli, Julien Doré … Horizons Croisés œuvre tout au long de l’année pour proposer des concerts et spectacles de qualité. L’espoir de revenir donc, l’espoir d’un organisateur, mais également l’espoir de tous les amoureux de musique et autres formes de spectacle : car soyons honnêtes, l’Urban Empire édition 2017, c’était vraiment chouette.


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée;Les champs obligatoires sont marqués par une étoile