Le Département de Haute-Vienne soutient les associations caritatives

27 avril 2020 A la une


Dans ce contexte inédit de crise sanitaire du Covid-19, le mot d’ordre doit être « solidarité ». Jean-Claude Leblois (président du Conseil départemental de Haute-Vienne) a tenu à apporter son soutien aux associations caritatives du territoire. Afin de valoriser cet engagement le Conseil départemental a décidé de créer un prix du bénévolat solidaire.

Vendredi 24 février 2020, Jean-Claude Leblois a rendu visite aux bénévoles du Secours Populaire, de Sos Bébés 87 et aux membres de l’épicerie solidaire de Saint-Junien. Les bénévoles sont en première ligne face à l’épidémie, le Département leur a remis des masques chirurgicaux afin qu’ils puisent se protéger eux-mêmes, mais également protéger les bénéficiaires. A ce jour, plus de 5 000 masques ont été mis à disposition de 12 associations d’urgence alimentaire. Déjà indispensables au quotidien, ces associations sont d’autant plus précieuses en cette période de confinement pour venir en aide aux personnes les plus fragiles. Le nombre de bénéficiaires ne cessent d’augmenter pendant la crise et les bénévoles poursuivent, voire renforcent, leur action, apportant ainsi soutien, réconfort et bienveillance.

« Création du prix du bénévolat solidaire »

Afin de valoriser cet engagement, le Conseil Départemental a décidé de créer un prix du bénévolat solidaire. Cette mention spécifique 2020 s’ajoute au prix du bénévolat traditionnel organisé, chaque année, par la collectivité afin de distinguer des associations du monde sportif, culturel et social. Fin juin, le Département accordera ainsi à 11 associations caritatives ayant oeuvré, pendant la crise sanitaire du Covid-19, une dotation exceptionnelle.

Secours Populaire

La Fédération de la Haute-Vienne a été créée en 1861. En 2019, ce sont environ 8 600 personnes qui ont été aidées sur 22 sites dans tout le département. L’association fonctionne grâce à ses 860 bénévoles, 12 salariés permanents ainsi que des contrats aidés. Pour faire face à cette situation de crise, des jeunes bénévoles ont répondu à l’appel à volontaires lancé par le Secours Populaire afin de remplacer les bénévoles habituels les plus âgés. Urgence alimentaire, ventes, ateliers divers visant à favoriser le lien social et la réinsertion, relais santé, aide aux départs en vacances, Pères Noël verts ou encore accompagnement scolaire… Les actions de l’association sont multiples et diverses. Le Département lui alloue une subvention de 14 600 €.

Sos bébés 87

Le coeur de l’action de l’association est de venir en aide aux mamans ayant des enfants de moins de trois ans (matériel de puériculture, produits d’hygiène, épicerie solidaire etc.). Plus de 1 000 familles sont aidées chaque semaine par Sos bébés 87 qui est destinataire de dons et organise des braderies. Les bénévoles sont en relation avec les travailleurs sociaux du Département. La collectivité subventionne l’association à hauteur de 570 €.

Epicerie solidaire de Saint-Junien

Il s’agit d’un service de la Communauté de communes Porte Océane du Limousin mis en place en 2015. Les ressources proviennent de la Banque alimentaire ainsi que de la ramasse effectuée dans les grandes surfaces, mais aussi de dons de particuliers et de restaurateurs du secteur. Outre l’aide alimentaire, cette structure qui vient en aide à 60 familles favorise l’accès à la culture et le lien social des bénéficiaires (ateliers cuisine, informatique, estime de soi, retour à l’emploi etc.). Depuis le début de la crise sanitaire, un service complémentaire de livraison a été mis en place en direction de familles jusqu’alors inconnues de l’épicerie.

(Crédit photo : Conseil départemental de Haute-Vienne).


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée;Les champs obligatoires sont marqués par une étoile