Le CSP tombe sur un os

18 octobre 2018 A la une Limoges CSP Partenaires Sport


Limoges recevait Berlin au Palais des Sports de Beaublanc pour le compte de la troisième journée de l’Eurocup. Une défaite logique et toujours des questions qui persistent après une rencontre menée de bout en bout par les Allemands.

Le CSP se met vite dans le rouge, un mal récurrent depuis quelques temps pour les limougeauds. Rapidement menés 8/2 après 2 minutes de jeu, les locaux ne parviennent pas à contrecarrer le jeu rapide mis en place par Berlin. Une attaque d’une précision chirurgicale et une défense de fer permettent à l’Alba de s’assurer un matelas confortable à la fin du premier 1/4 temps. Le secteur intérieur de Limoges est à la peine, et les joueurs du CSP sont en retard sur chaque ballon. Inglis et Bouteille rentrent sur le parquet pour remettre un peu d’ordre dans la maison : Limoges revient avec peine, s’appuyant sur des exploits individuels. Avec 11 pertes de balle durant la première mi-temps, Limoges est dominé dans tous les secteurs du jeu. Berlin mène 39/56 à la pause.

L’entame de deuxième mi-temps est encourageante pour Limoges. Porté par un Sékou Doumbouya impressionnant du haut de ses 17 ans, le CSP attaque fort. Mais les largesses défensives flagrantes des locaux permettent à Berlin de garder son avance. La défense limougeaude est catastrophique, les shoots réussis pleuvent en masse sur le panier du CSP. Berlin gère, le rythme de la rencontre diminue, et grâce à de nouveaux exploits individuels de Rousselle, Bouteille et Howard, Limoges revient à 7 points des Allemands. Mais Berlin est trop fort. L’Alba s’impose 93/102 au terme d’une rencontre à sens unique.

 

La réaction de William Howard
La réaction de Damien Inglis

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée;Les champs obligatoires sont marqués par une étoile