Le CSP marche sur la SIG

11 février 2019 A la une Limoges CSP Partenaires Sport


Après son élimination de l’EuroCup la semaine dernière, le CSP a fait son retour en JeepElite de la meilleure des manières en s’imposant 90/76 face à Strasbourg. Une victoire logique et pleine d’autorité de la part des hommes de François Peronnet.

La SIG démarre bien la rencontre. Fall domine dans la raquette et le CSP est maladroit en attaque. La défense des visiteurs est en place, et Limoges ne trouve pas les solutions offensives pour déstabiliser l’équipe de Vincent Collet. Mais cette domination strasbourgeoise est de courte durée. Les coéquipiers d’Axel Bouteille retrouvent leur jeu en fin de premier 1/4 temps. Samuels entre à la place de Boutsiele et apporte de nouvelles solutions au jeu limougeaud. Le pivot jamaïquain fait mouche au poste et derrière la ligne des 3 points. Le retour de blessure Sekou Doumbouya fait également beaucoup de bien aux locaux. Le jeune français, scruté par des scoots NBA, rentre avec panache dans la rencontre : Beaublanc tremble sur un coast to coast exceptionnel conclut par un dunk magnifique de l’ancien poitevin. Limoges fait l’écart dans la dernière minute du premier 1/4. Un vrai combat se met en place sur le parquet. Samuels bouge la peinture adverse, et Limoges va chercher les rebonds offensifs. Le CSP est devant dans tous les secteurs de jeu et rentre aux vestiaires avec une avance logique ( 49/29 ).

Limoges poursuit sa marche en avant après son retour sur le parquet. La SIG est malade, et on sent un vrai malaise dans cette équipe. Les pertes de balle se multiplient et Taylor exploite à merveille les failles strasbourgeoises, que ce soit sur ses shoots ou ses passes dont il a le secret. Limoges gère, prend les rebonds, met en place tranquillement son jeu en attaque. Bouteille régale une nouvelle fois le Palais des Sports et la domination des intérieurs dans la raquette est de plus en plus criante. Le ballon circule bien, et il y a beaucoup de rythme dans cette partie. Malgré une légère déconcentration en début de quatrième 1/4 temps, le CSP remporte très logiquement cette rencontre 90/76. Des joueurs concernés, beaucoup d’envie, et un vrai respect des options utilisées par le coach. Limoges est en grande forme.

La réaction d’Axel Bouteille

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée;Les champs obligatoires sont marqués par une étoile