La téléconsultation pour faciliter l’accès aux soins durant l’épidémie de Covid-19

9 avril 2020 A la une


Afin de respecter les consignes de confinement et pour protéger l’ensemble de la population, certains professionnels de santé (médecins, infirmiers, sages-femmes, orthophonistes) peuvent proposer des téléconsultations à leurs patients. Ces consultations à distance permettent de faciliter l’accès aux soins tout en limitant les déplacements.

En cette période de crise sanitaire, c’est la solution ! Le patient contacte au préalable le professionnel de santé qu’il souhaite consulter pour vérifier qu’il propose la téléconsultation. Si c’est justifié et possible, un rendez-vous est fixé. La prise en charge à distance peut se concrétiser très rapidement en utilisant une solution d’échange vidéo gratuite ‘Skype, WhatsApp, FaceTime ..) proposée par le praticien. Pour les patients malade du Covid-19 (ou susceptibles de l’être), pour les patients en affection de longue durée, pour les personnes de plus de 70 ans ou toute personne résidant dans une zone blanche, ces téléconsultations peuvent être réalisées simplement par téléphone.

Qui est concerné ?

Tout le monde peut bénéficier d’une téléconsultation. Les personnes présentant des symptômes évocateurs du Covid-19 doivent privilégier cette solution en recourant en priorité à leur professionnel de santé habituel.

Comment se passe le remboursement ?

Pendant la période de l’épidémie, toutes les téléconsultations sont prises en charge à 100% par l’Assurance Maladie. Si le professionnel de santé pratique le tiers payant, le patient n’a rien à régler. Sinon, ou dans le cas d’un dépassement d’honoraires, le patient doit régler la téléconsultation selon le moyen de paiement choisi par le professionnel de santé : paiement en ligne, virement, chèque …

Comment faire avec la feuille de soins, ordonnance ou arrêt de travail ?

La feuille de soins réalisées par le professionnel de santé, à l’issue de la téléconsultation, peut-être soit électronique et transmise directement à la caisse d’Assurance Maladie du patient (sans aucune démarche de sa part), soit au format papier. Dans ce dernier cas, le patient recevra la feuille de soins par courrier et devra la renvoyer complétée par courrier à sa caisse d’Assurance Maladie.

Si une ordonnance est établie (pour les médicaments ou des soins par exemple), le professionnel de santé peut la transmettre soit par mail sécurisé au pharmacien choisi par le patient, soit directement au patient pat voie postale ou par mail.

Si le professionnel juge nécessaire de placer le patient en arrêt de travail, il pourra réaliser la procédure de façon dématérialisée ou au format papier. Dans les deux cas, le praticien transmet le volet 3 à son patient qui devra ensuite le transmettre à son employeur.

Un véritable succès en Nouvelle-Aquitaine

Grâce au suivi des téléconsultations qui lui sont facturées, l’assurance Maladie indique que 34 060 téléconsultations ont été réalisées par les médecins généralistes de Nouvelle-Aquitaine, durant la semaine du 23 mars, contre 3 261 téléconsultations remboursées pour la semaine du 16 mars (soit 10 fois plus). Avant le 16 mars, l’Assurance Maladie remboursait moins de 300 téléconsultations par semaine.


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée;Les champs obligatoires sont marqués par une étoile