La Police de Limoges lutte contre les rodéos sauvage

8 novembre 2018 A la une


La bonne collaboration entre les services de la Police Municipale et ceux de la Police Nationale a permis d’interpeller, le mardi 6 novembre 2018, un jeune homme qui avait pris la fuite sur une moto cross volée. L’aide de la vidéo surveillance de la Ville de Limoges a été déterminante pour la résolution de cette affaire.

Le mardi 6 novembre 2018, en début d’après-midi, un individu non casqué, monté sur une moto enduro effectuant de nombreuses imprudences était aperçu par une patrouille de la Police Municipale dans le secteur de la ZUP de l’Aurence. Ne parvenant pas à l’intercepter, les fonctionnaires parvenaient à diffuser un signalement assez précis aux effectifs de la Police Nationale et aux agents du CSU (chargés de la surveillance vidéo de la ville).

Aux alentours de 15h, boulevard du Vigenal, une patrouille parvenait à retrouver la moto jaune poussée par un jeune correspondant au signalement physique et vestimentaire. Ce dernier, non casqué, apercevant la patrouille se mettait à courir à côté de l’engin et finissait par la démarrer, monter dessus et prendre la fuite par la rue de Bellac en prenant des risques inconsidérés.

« La vidéo surveillance, une aide précieuse »

Grâce à la vidéo surveillance les patrouilles ont réussies à retrouver la moto cachée dans un bosquet, allée le Titien. Son conducteur a été retrouvé dans un hall d’immeuble de l’allée le Gréco. Agé de 20 ans, il a été placé en garde à vue. Il a été formellement reconnu par les policiers comme étant le conducteur de la moto enduro de 350 m3 qui s’est avérée volée.

Lors de son audition, le mis en cause, poursuivi pour défaut de permis, recel de véhicule volé er refus d’obtempérer, à minimisé les faits. Il a reconnu avoir utilisé la moto tout en déclarant ignorer qu’elle avait été volée. Bien connu de la justice pour des faits similaires, il a été présenté au parquet. Le jeune homme a été placé en détention provisoire jusqu’a sa comparution immédiate.


, , ,

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée;Les champs obligatoires sont marqués par une étoile