La gérante du Nitro assume les dégradations

5 novembre 2018 A la une


La dernière soirée du NITRO s’est terminée par des dégradations. Dans un hall d’immeuble des poubelles et des bouteilles cassées ont été cassées et déversées, volontairement, par la gérante de l’établissement de nuit accompagnée de certains clients.

« J’assume mes actes, si c’était a refaire je ferais la même chose ». » a déclarée Elisabeth Drevy. 

Le NITRO a définitivement fermé ses portes ce samedi 3 novembre 2018 (après 10 ans d’existence), après une ultime soirée. En conflit depuis plus de 7 ans avec le syndic à cause des nuisances sonores extérieures la fête s’est terminée par des dégradations. La patronne de l’établissement, accompagné de quelques clients, est entrée dans le hall d’un immeuble pour déverser toutes les poubelles, et répandre des bouteilles de verres cassées dans les cages d’escalier. Les extincteurs ont été vidés sur la facette de l’immeuble.

« J’assume les dégradations »

Elisabeth Devry (gérante de l’établissement) : « C’est ma colère qui a parlé, j’ai pris mes deux poubelles de verres et je suis allée les jeter dans le hall de l’immeuble de la co-propriété. J’assume les faits ! Je suis quelqu’un de très zen sauf que j’ai une colère intérieure qui s’est exprimée! Je précise qu’il n’y a rien eu de dégradé, ni de cassé. C’est juste les bouteilles du week-end qui ont été jetées dans l’immeuble ».

« Si c’était à refaire je ferais la même chose »

« Je revendique cet acte car depuis 7 ans, je n’ai jamais rien dit concernant les méfaits qu’on fait certains locataires (mettre de la colle dans la serrure, jeter de l’huile devant l’entrée …). Je vais quand même passer, ce lundi 5 novembre 2018, nettoyer, juste par respect, pour deux locataires (sur 20) qui n’y sont pour rien dans cette histoire. Le syndic de propriété n’a jamais compris que le Nitro était une société qui fonctionnait et qui employait 5 personnes ».

Les riverains ont annoncés qu’ils allaient déposer plainte au commissariat de police de Limoges.

Interview d’Elisabeth Devry (gérante de l’établissement) :


Commentaires

  1. riverain   Le   05/11/2018 at 17:49

    Elle peut passer! D’autres ont déjà nettoyé ses dégradations car elle ne sait pas ce que veut dire le mot « respect », la preuve ce week-end! Les bouteilles ont été jetées contre les murs dans le hall par une horde hurlant de haine, et les poubelles de l’immeuble ont été jetées par-dessus. Regardez les vidéos circulant sur la toile et vous verrez ce qu’il s’est passé. Quant au gras devant sa porte, elle n’a qu’à venir tous les midi de la semaine et constatera que ce sont les jeunes qui s’installent devant son établissement pour manger qui en sont responsables, pas les locataires de l’immeuble qui lui jetteraient des déchets . Il suffit de poser la question au salon de coiffure à côté de son entrée de boite. Quand on a pourri la vie de plusieurs dizaines de familles pendant 10 ans et qu’on n’a pas voulu respecter la loi, il faut assumer et cesser de se faire passer pour une victime. Une honte de lire et d’entendre des choses pareilles…

  2. Un fidele   Le   06/11/2018 at 01:24

    Riverain avec tout le Respect je pense que depuis 10ans cette gérante mène sa boutique comme personne. Vous devriez avoir honte d’avoir mis ses employés aux chômages honte de vouloir tuer l’economie de nuit. Vous avez bien mérité ce que vous avez eu et c’est pas cher payé.. y a quelques années ils auraient mis le feu au local… rester au fin fond de votre canapé sans jamais rien entreprendre.. le nitro ne méritait pas ce qui leur arrive… ils sont plus respectable. Vous aviez qu’a Descendre les voir au lieu de saisir un avocat et de les expulser

    • RIVERAIN   Le   06/11/2018 at 14:39

      Vous croyez vraiment que personne n’est allé la voir??? Vous êtes d’une grande naïveté de croire tous ses propos mensongers. Plusieurs locataires et propriétaires sont allés la voir à maintes reprises, mais elle n’a jamais rien voulu savoir. Vous donnez la preuve vous-même qu’elle est tellement respectable qu’elle aurait mis le feu au local il y a quelques années, quelle intelligence et quelle respectabilité!!! Si elle avait fait les quelques travaux qui lui ont été imposés par la justice, personne ne serait au chômage et la boite continuerait de tourner. Mais quand on se croit au dessus des lois, celles-ci vous rattrapent. Elle a refusé le dialogue, elle n’a pas respecté la loi, elle ne peut s’en prendre qu’à elle-même, pas aux riverains. Quand on pourri sciemment la vie des gens pendant 10 ans sans vouloir faire d’effort, on ferme sa mouille et on ne joue aux victimes incomprises… Quelle indécence de sa part…


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée;Les champs obligatoires sont marqués par une étoile