La Fête de la Musique à la mode du 2.0 à Limoges

19 juin 2020 A la une


Dans un contexte sanitaire toujours compliqué à l’heure actuelle en France, la Fête de la Musique se fera en grande partie virtuellement cette année à Limoges. Une alternative face aux différentes mesures en vigueur pour la sécurité de toutes et tous.

Le 21 juin est une date cochée par de nombreuses personnes chaque année. Le 21juin, c’est souvent l’occasion de se réunir en famille ou entre amis pour fêter l’arrivée de l’été. Déjà à l’origine de plusieurs annulations de manifestations, le Covid-19 aura donc également un impact sur un événement plébiscité habituellement par de nombreux français. L’opportunité pour cette fête instaurée par Jack Lang en 1982, alors Ministre de la Culture, de se réinventer en utilisant les supports digitaux.

Des restrictions importantes

C’est effectivement dans une situation toujours très incertaine que cette édition 2020 de la Fête de la Musique arrive. En effet, les rassemblements de plus de 10 personnes sont toujours interdits, notamment sur la voie publique, ce qui rend la tâche extrêmement compliqué pour un établissement, une association ou un groupe qui aurait souhaité mettre en place un concert en public par exemple, que ce soit dans la rue ou sur la terrasse d’une établissement.

A l’heure de la rédaction de cet article, la Ville de Limoges était encore dans l’attente de certaines décisions de la préfecture concernant des demandes pour des animations.

Un fête de la musique nouvelle génération

A l’image de la généralisation du télé-travail pendant le confinement, certains institutionnels et certains établissements ont pris la décision de s’adapter en proposant de fêter la musique via le numérique. C’est le cas pour la Ville de Limoges, qui a tenu à mettre en avant dimanche la musique locale sur ses réseaux sociaux et sa chaîne locale.

Au programme, animations musicales pendant toute la journée sur « 7ALimoges », avec des reportages et des concerts inédits de groupes locaux. Un événement à vivre également sur la chaîne YouTube et le site internet de la « 7ALimoges ». On retrouvera notamment dans cette programmation le groupe Agathe & I am a band qui a préenregistré un concert dans le musée des Beaux-Arts de Limoges.

Le monde de la nuit joue le jeu

Un peu oublié dans cette période de crise, le monde de la nuit sera également de la partie pour accueillir l’été. Comme pour la municipalité de Limoges, certains établissements de nuit proposeront également des animations sur les supports digitaux. Du côté du « Times Club », situé avenue Garibaldi à Limoges, la  début de soirée se déroulera avec « DJ Bens » aux platines à partir de 18h. Ce « mix » spécial sera diffusé sur les réseaux sociaux de la discothèque et sur la platerforme « twitch », solution qui permettra donc à tout un chacun de pousser ses meubles pour danser dans son salon.

Pour Nicolas Peyronnet, PDG de l’établissement, « c’est une façon de garder un lien avec nos clients, de les remercier pour le soutien qu’ils nous apportent pendant cette période compliquée ». Un avant-goût avant une future réouverture car « toute l’équipe est impatiente de retrouver les noctambules » souligne Nicolas.

Il faut dire que cette boîte de nuit n’en est pas à son coup d’essai avec les événements musicaux digitaux, puisque le « Times Club » s’était déjà fait remarqué pendant le confinement grâce à son DJ résident Dinnload, qui mixait en direct sur les réseaux sociaux tout en récoltant des dons pour le CHU de Limoges. Une opération qui avait rencontré un franc succès, avec près de 4 000 euros de dons.


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée;Les champs obligatoires sont marqués par une étoile