Journée de mobilisation « des gilets jaunes », la préfecture met en garde

13 novembre 2018 A la une


Mardi 13 novembre 2018, le ministère de l’intérieur Christophe Castaner, a prévenu que les forces de l’ordre pourront intervenir le 17 novembre en cas d’entrave à la liberté de circulation. Il a invité les manifestants à déclarer leurs actions à la préfecture. Le ministre n’a pas caché ses préoccupations concernant « la libre circulation » des personnes.

Ce mardi 13 novembre 2018, Christine Castaner a invité les « gilets jaunes » à déclarer leurs actions en préfecture et prévenu qu’il n’y aurait pas de blocage total sinon les forces de l’ordre interviendront. « Si jamais les manifestants ne déclarent pas la manifestation et qu’ils bloquent un rond-point et qu’il y a un blessé, voir un mort, qu’est ce qui va se passer ? Qui en prendra la responsabilité? On va rejeter la faute sur l’Etat et ce ne sera pas l’Etat qui sera en responsabilité ».

Dans un communiqué de presse la préfecture de Limoges rappelle que toute manifestation sur la voir publique est soumise à une obligation de déclaration préalable au moins 3 jours francs avant la date de la manifestation. Cette déclaration, signée par au moins trois personnes, permet de veiller à sa bonne organisation et de prendre les mesures nécessaires à la sécurité des personnes et des biens.

La préfecture de Haute-Vienne se tient à la disposition des organisateurs pour fournir tous les éléments nécessaires à cette déclaration.


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée;Les champs obligatoires sont marqués par une étoile