Inauguration de la nouvelle façade de l’hôtel de Ville de Limoges

3 décembre 2019 A la une


Mardi 3 décembre 2019, Emile Roger Lombertie (maire de Limoges) et Jean-Marie Lagedamont (adjoint au maire chargé des travaux, du patrimoine municipal et des réseaux urbains), ont inauguré la nouvelle façade de l’hôtel de ville suite à sa rénovation. Le montant des travaux réalisés s’élève à 960 000€. La campagne de rénovation de l’hôtel de ville se poursuivra en 2020 avec la façade ouest.

Ce mardi 3 décembre 2019, Emile Roger Lombertie et Jean-Marie Lagedamond, ont inauguré la nouvelle façade de l’hôtel de ville. La Ville de Limoges a procédé, d’avril à décembre 2019, à la rénovation de la façade principale de l’hôtel de ville.

« D’importants travaux »
  • Nettoyer et reprendre ponctuellement les maçonneries
  • Remplacer ou rénover l’ensemble des fenêtres
  • Restaurer les cinq éléments sculptés (y compris la plaque d’ardoise « Lémovices »)
  • Rénover les huit médaillons en mosaïque, la devise « Liberté Egalité Fraternité » et la dorure de l’horloge
  • Et remplacer le système d’éclairage par un système LED, permettant de réaliser des jeux de lumière
« Des économies d’énergies de l’ordre de 20% »

140 ans après sa construction, ces travaux devenaient impératifs, en raison de l’état des menuiseries et des façades qui posaient des problèmes de sécurité et de déperditions énergétiques. Cette rénovation, qui a concilié évolutions techniques et préservation de l’architecture remarquable du bâtiment, va permettre des économies d’énergie de l’ordre de 20%.

Le montant des travaux réalisés s’élève à 960 000€. Il s’agit de la première phase du projet de rénovation de l’ensemble des façades de l’hôtel de ville, dont le montant est estimé à 2,57M€ TTC, et pour lequel la ville bénéficiera d’une participation de l’Etat de 699 000€ au titre de la Dotation de soutien à l’investissement local (DSIL).

La campagne de rénovation de l’hôtel de ville se poursuivra en 2020 avec la façade ouest de la mairie. Cette campagne concerne aussi bien la sécurité du bâtiment (élaboration d’un schéma directeur incendie en 2016, installation d’un système sécurité-incendie, premiers exercices d’évacuation, poursuite des travaux de mise en sécurité tels que encaissements coupe-feu) que l’entretien général.

(Crédit photo : Le Monde Au Bout De L’objectif)


Commentaires


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée;Les champs obligatoires sont marqués par une étoile