Georges Salaün est le référent du Grand débat national en Haute-Vienne

17 janvier 2019 A la une


A l’initiative du Président de la République, le Gouvernement engage un grand débat national permettant à toutes et tous de débattre de questions essentielles pour les Français. Ce débat se déroulera à partir du 15 janvier 2019 pour une période de 2 mois. Georges Salaün (sous-préfet), directeur de cabinet du préfet, a été désigné comme référent départemental en Haute-Vienne.

A l’initiative du chef de l’Etat, le  Gouvernement engage un grand débat national  sur quatre thèmes qui couvrent les grands enjeux de la nation : la fiscalité et les dépenses  publiques, l’organisation de l’Etat et des services publics, la transition écologique, la démocratie et la citoyenneté. Une première phase a été ouverte à travers la mobilisation des maires, pour que les citoyens puissent commencer à exprimer leurs attentes. Une phase plus ample couvre désormais : un grand dialogue national va pouvoir s’engager auquel chaque citoyen pourra contribuer.

Georges Salaün (sous-préfet), directeur de cabinet du préfet, a été désigné comme référent départemental en Haute-Vienne. Son rôle est d’être « un facilitateur », en aucun cas l’état ne prend part à l’organisation. 

Comment s’organise le grand débat national ?

Le grand débat national se déroule à partir du 15 janvier 2019 pour une période de 2 mois. Le gouvernement a mis en place une palette d’outils à disposition des citoyens qui souhaitent prendre part aux discussions. Ces outils sont multiples, pratiques et ouverts :

  • Réunions d’initiatives locales : Ces réunions permettront à chacun de débattre au cours des réunions publiques, de se faire entendre et de convaincre.
  • Contributions : directement sur le site : www.granddebat.fr ou envoyées par courrier postal (Mission grand débat national – 244, bd Saint-Germain, 75007 Paris).
  • Stands de proximité : des stands seront installés dans les lieux de passage du quotidien. Ils permettront à chacun, qui le souhaitent, de donner leur avis sur les thématiques mises au débat.
  • Un numéro vert : 0800 97 11 11.

En Haute-Vienne, les deux premières conférences citoyennes seront organisées le 2 février 2019 à Aixe-sur-Vienne et Chalus.

Interview de Georges Salaün :


, ,

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée;Les champs obligatoires sont marqués par une étoile