Game 4 1/2 finale JeepElite : défaite du CSP contre Monaco ( 81/93 )

8 juin 2018 A la une Limoges CSP Sport


Après un game 3 épique, Limoges et Monaco s’affrontait une nouvelle fois ce vendredi soir. Et la donne est simple : un ultime game 5 sur le rocher, ou la qualification monégasque en finale.

Et Kyle Milling démarre cette rencontre avec le même 5 majeur que lors du game 3.

Un CSP des grands soirs en première mi-temps ( 50/39 )

Et le CSP part à l’offensive en premier. William Howard s’enfonce dans la défense monégasque … L’international français marche sur la ligne et rend le ballon aux rouges. Monaco est à l’attaque … Lacombe sous pression perd la balle. Le contre s’amorce côté Limoges … Jaiteh monte au cercle, c’est dedans. La réaction de Monaco est immédiate par le biais de Sy, une première fois au poste et une seconde fois sur un triple parfait. La rencontre s’équilibre et Limoges met en place sa défense, réussissant des transitions excellentes en attaque. Monaco a du mal en attaque, et Beaublanc pousse fort … Très fort ! Le bon début de match de Jaiteh permet à Limoges de mener 12/7 après 5 minutes de jeu. Le CSP joue bien, alternant jeu extérieur et jeu dans la raquette. Joyce trouve Conklin dans la peinture … Le capitaine limougeaud travaille face à Lacombe, il se retourne … C’est dedans ! Les équipes se répondent coup pour coup, et Monaco revient dans la partie avec un bon shoot à 3 points de Cooper. Gibson entre en jeu, le meneur de jeu américain aligne deux flotteurs bien sentis, et un double pas magistral qui redonne 5 points d’avance aux locaux. A la fin du premier 1/4 temps, Limoges mène 24/19.

Monaco démarre bien ce deuxième 1/4 temps sur un bras roulé parfait de Traoré. Mais Limoges réagit dans la foulée sur un move excellent de Samuels qui obtient la faute en plus. Malgré cette bonne action de l’intérieur du CSP, Limoges se met en danger sur deux ballons perdus qui donne l’occasion à Monaco de revenir à un petit point. Milling demande le temps mort. Temps mort bénéfique puisque sur l’action suivante, Gibson aligne un triple au terme d’une action combative de Jaiteh. Limoges va mieux, reprenant 6 points d’avance à 6 minutes de la pause. Et la moisson du CSP continue avec un système parfait qui se conclut par un shoot au poste de Bouteille. Mitrovic demande le temps mort. Mais Gibson est chaud, prenant un nouveau shoot derrière la ligne qui termine dans le cercle. Mais comme depuis le début de la rencontre, Monaco réagit rapidement, obtenant une faute antisportive qui permet aux visiteurs de revenir à égalité. Mais le CSP est dans un bon soir, et Bouteille ajoute 3 points dans le corner sur une bonne passe de Jaiteh. Bouteille imité par Howard qui redonne 8 points d’avance à Limoges, alors que Monaco commence à perdre quelques ballons en cette fin de première mi-temps. Un Bouteille intenable qui va chercher un double pas improbable qui rentre, gratifié d’une faute supplémentaire. Après 20 minutes de jeu, Limoges mène 50/39.

Des regrets immenses ( 81/93 )

Et le retour des vestiaires est compliqué pour le Limoges CSP qui fait une faute offensive sur sa première attaque. Limoges n’est pas revenu sur le terrain et Monaco revient vite à 3 longueurs des locaux. Monaco exploite les inattentions du CSP, et Limoges le paye cash. Conklin redresse la barre et ouvre le compteur local dans cette seconde période. Les monégasques cherche Kikanovic dans la peinture limougeaude, une solution payante qui ramène Monaco à un point du CSP. Joyce relance Limoges sur un triple qui tombe dans le cercle. Mais le CSP est dans un passage à vide inquiétant qui dure dans ce 1/4 temps. La rencontre se durcit et Monaco prend l’avantage. Limoges doit réagir. Et c’est Jaiteh sur un dunk rageur qui sonne la révolte du CSP. Mais Monaco continue son troisième 1/4 temps parfait et prend 5 points d’avance sur Limoges, qui est dans le dur. Monaco inflige un 33/13 au CSP et il reste 10 minutes à jouer.

Et ce quatrième 1/4 temps démarre comme le troisième s’est terminé … Limoges a du mal en attaque, et les contres monégasques sont parfaits. Heureusement, Bouteille redonne espoir au CSP sur un triple qui tombe dans le cercle. Limoges va un peu mieux, provoquant les fautes des visiteurs. Mais l’intensité défensive de Monaco ne faiblit pas, et les visiteurs prennent 14 points d’avance à 7 minutes de la fin. Milling demande le temps mort. Sur l’action suivante, le système du CSP va au bout, et Howard ajoute 3 points au compteur. Mais malgré les réussites limougeaudes, Monaco tient la barre, et poursuit sa course en tête. Le vainqueur de la saison régulière gère cette fin de match gardant 10 points d’avance sans grandes difficultés. Limoges essaye tant bien que mal de revenir, Howard monte au cercle avec réussite. Limoges s’incline contre Monaco avec d’immenses regrets, menant de 11 points à la mi-temps. Il n’y aura pas de Game 5.


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée;Les champs obligatoires sont marqués par une étoile