E Bike Port la borne autonome créée par une entreprise de Limoges

30 juillet 2019 A la une


Depuis quelques jours, une borne est installée sur les bords de Vienne, au Port du Naveix. Cette borne est révolutionnaire car elle permet, gratuitement, de recharger son vélo électrique, sa trottinette ou même son téléphone portable. La borne propose également du wifi gratuit. Elle propose même des casiers pour y déposer ses affaires. Elle est autonome car elle possède des panneaux solaires sur le toit. 

Cocorico !!!! C’est une entreprise française, une entreprise de Limoges qui l’a conçue ! Pour lutter contre la pollution de l’air, les villes françaises doivent mettre en place des mesures courageuses pour réduire les véhicules polluants. Il faut absolument mettre en place, assez rapidement, des mesures alternatives à la voiture pour que la transition vers une mobilité durable ne laisse aucun citoyen(ne) de côté.

Les déplacements des urbains ont changé. Ils sont à la recherche de mobilité « douce », comme le tramway, le vélo, la trottinette ou la marche à pied … Les villes doivent anticiper ce phénomène et proposer des solutions. E Bike Port semble être la solution du futur. Cette borne propose de recharger son vélo électrique, son téléphone, sa trottinette en toute sécurité avec des casiers sécurisés (avec port USB). L’avantage de E Bike Port c’est qu’elle est autonome car elle possède des panneaux solaires de 1980W.

L’entreprise SARL SACHA met en avant la fabrication française car le bois provient de la forêt limousine, les matériaux Polyal de la Creuse, les panneaux solaires sont assemblés aux Herbiers près de Nantes et les batteries et onduleurs viennent de Châtellerault.

Pour Philippe Faye : « Cette idée m’est venue lorsque, dans les Landes, je me suis baladé avec un vélo avec assistance électrique. Après avoir fait plusieurs kilomètres je me suis rendu compte qu’il n’y avait aucune solution pour le recharger. La borne peut s’installer n’importe ou car elle n’a pas besoin d’être raccordée ».

L’entreprise espère maintenant s’implanter dans les grandes villes mais aussi sur les bords de mer ou il y a un trafic important de vélos (surtout près des plages).

Interview de Philippe Faye (concepteur) :


Commentaires

  1. Celim   Le   31/07/2019 at 15:02

    Étant utilisateur d’un vélo électrique, je trouve l’idée très intéressante !!! je vais au marché à vélo, pendant que je fais mes courses, pouvoir mettre en charge ma batterie en même temps, ça serait le top
    belle invention 🙂


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée;Les champs obligatoires sont marqués par une étoile