Dynamiser l’entrée Sud de Limoges

6 février 2019 A la une


Mardi 5 février 2019, le préfet de Haute-Vienne et le président de Limoges Métropole, en présence du maire de Limoges et du maire de Feytiat ont signé la convention relative à l’appel à projet « Repenser la périphérie commerciale », dont Limoges Métropole a été désignée lauréate pour sa candidature axée sur la redynamisation de la zone d’activités sud de Limoges.

Le 22 février 2018, Limoges Métropole a candidat à cet appel à projet lancé par le Ministère de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales, dans le cadre du réseau Commerce, Ville et Territoire. Celui-ci à pour objectif d’accompagner les collectivités territoriales dans leurs démarches de mutation des périphéries commerciales en perte d’activité, en accélérant la définition de projets de renouvellement urbain et commercial. Avec son projet axé sur la zone d’activités sud (route de Toulouse) qui concerne les villes de Limoges et de Feytiat, Limoges Métropole a été désignée lauréate.

Un nouveau dynamisme commercial

Le dynamisme commercial des territoires constitue un enjeu majeur sur le plan économique et urbain, par le développement économique généré, la réponse aux besoins de consommation des ménages, les équilibres territoriaux entre centres et périphérie, les besoins de mobilité des personnes ou des marchandises, ou encore la préservation des espaces agricoles et naturels. La concurrence commerciale, sans cesse renforcée, s’accompagne souvent de nouveaux investissements en périphérie dans les zones non urbanisées, malgré l’augmentation de zones commerciales vieillissantes et des taux de vacance qui fragilisent les centres-villes.

Un soutien technique et financier

Limoges Métropole va bénéficier du soutien de l’Etat, sur une période de 18 mois :

  • Un soutien technique pour favoriser les échanges et partager les solutions, au sein de groupes de travail nationaux animés par l’équipe d’accompagnement et des experts du réseau Commerce, ville et territoire, en tenant compte des spécificités de chaque territoire et notamment ceux bénéficiaires du plan « Action Coeur de Ville », ou encore ceux concernés par les démarches d’écoquartier.
  • Un soutien financier pour accompagner les collectivités dans la définition de leur projet de renouvellement urbain et commercial par le cofinancement d’une mission d’assistance à maîtrise d’ouvrage à hauteur de 60 000€.

L’étude de programmation urbaine

Une étude de programmation urbaine s’avère indispensable pour identifier les pistes de développement ou de mutation du secteur, et envisager un schéma directeur d’aménagement cohérent que les opérateurs publics et privés pourront mettre en oeuvre. L’action a engager en premier lieu par Limoges Métropole, dans le cadre de cet accompagnement, est la sélection et le pilotage d’un prestataire en vue de la définition d’un projet de renouvellement urbain sur la zone commerciale de la route de Toulouse, cofinancée par les collectivités et le Ministère de la Cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales. La question se posera de maintenir une vocation commerciale au secteur ou bien de modifier la destination du foncier vacant le long de la route de Toulouse.

Calendrier -Phasage
  • 5 février 2019 : Signature de la convention entre l’Etat et Limoges Métropole
  • Février 2019 : Lancement de la consultation d’Assistance à Maîtrise d’Ouvrage
  • D’avril à décembre 2019 : Réunions de quatre comités de pilotage et deux groupes de travail nationaux (accompagnement de l’Etat par convention)
  • Début 2020: Rendu et validation finale de l’Etude

, ,

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée;Les champs obligatoires sont marqués par une étoile